― siam.pukkato / Shutterstock.com

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de sévir, une nouvelle maladie pourrait frapper le monde. Cette fois-ci, les enfants seraient les plus touchés. Début avril dernier, des scientifiques écossais ont signalé plusieurs cas d’hépatite aiguë d’origine inconnue chez des enfants de moins de dix ans.

Les premiers cas ont été notifiés dans le centre de l’Écosse. Cependant, il semblerait que la maladie touche des enfants dans plusieurs pays, notamment en Irlande, en Espagne, au Danemark, aux Pays-Bas et aux États-Unis. En outre, deux cas suspects ont également été observés en France, à Lyon. D’après les chercheurs écossais, la maladie toucherait principalement des enfants âgés de 3 à 5 ans.

Les principaux symptômes de cette nouvelle maladie sont similaires à ceux des hépatites connues, à savoir des maux de ventre, le jaunissement des yeux et de la peau, une perte d’appétit, de la fièvre, des démangeaisons, etc.

Les auteurs de l’étude publiée dans la revue Eurosurveillance expliquent que l’adénovirus pourrait être à l’origine de cette maladie. Il pourrait notamment s’agir d’un nouveau variant du virus ou d’un variant circulant régulièrement qui affecte plus gravement les jeunes enfants fragiles. « Ce dernier scénario peut être le résultat d’une mixité sociale restreinte pendant la pandémie de Covid-19 », ont-ils indiqué, notant que la maladie n’a aucun lien avec les vaccins, car aucun des enfants infectés n’a été vacciné.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments