Nombreux sont ceux à adorer la danse. Toutefois, cette dernière peut parfois être dangereuse, voire mortelle. En effet, saviez-vous que des personnes sont décédées au XVIe siècle en raison d’une épidémie de… danse ? Explications.

Nous sommes en juillet 1518, à Strasbourg. Une femme du nom de Frau Troffea a dansé plusieurs jours de suite. Néanmoins, cela a provoqué une véritable épidémie de danse. Jusqu’à 400 personnes l’ont suivie et ont dansé dans les rues sans réelle raison.

Malheureusement, plusieurs d’entre elles sont décédées d’épuisement. Encore aujourd’hui, nous n’en connaissons toutefois pas la cause avec certitude.

Plusieurs hypothèses sont fréquemment exposées par les historiens : il s’agirait d’un rituel d’une secte ou bien d’une hallucination collective causée par l’ergot du seigle, un champignon hallucinogène que nous pouvons trouver dans le pain.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Herth
Herth
1 mois

Fake relatif : à cette époque là Strasbourg était encore en Allemagne, il faudra attendre 163 ans jusqu’à la capitulation de la République de Strasbourg en 1681 et son annexion par Louis XIV. Il faudrait que vos pigistes soient un peu plus cultivés…

olivier
olivier
1 mois

Le titre est erroné : en 1518 Strasbourg n’est pas en France. Elle le sera en 1681 sous Louis XIV.