De plus en plus de femmes osent se lancer dans l’entrepreneuriat. En 2000, elles étaient 33 % à créer leur propre entreprise, contre 40 % aujourd’hui, selon l’INSEE. Par ailleurs, les sociétés dont les administrations sont davantage féminisées présentent des résultats financiers supérieurs de 36 % à celles gérées par des hommes. 

40 % de femmes ont aujourd’hui créé leur entreprise

Aujourd’hui, 40 % des femmes ont créé leur entreprise, contre 33 % en 2000, explique l’INSEE. Selon Martial You, rédacteur en chef d’économie chez RTL, les “entreprises gérées par des femmes sont plus rentables que celles gérées par des hommes”. En effet, celui-ci explique que les femmes qui dirigent une PME ou qui ont monté leur entreprise, majoritairement en tant qu’auto-entrepreneuses, ont finalement des résultats bien meilleurs.

Les femmes qui dirigent des entreprises parviennent également à réaliser de meilleures performances économiques, comme en atteste le Women Equity Index qui étudie les performances de plus de 4 000 entreprises gérées par des femmes. Résultat : les femmes représentent seulement 15 % des cheffes de sociétés ou d’entreprises mais, malgré cela, elles contribuent à 21 % des profits des PME. Ainsi, leur travail est donc réellement plus rentable que celui des hommes en moyenne. 

— Jacob Lund / Shutterstock.com

Les femmes ont “une gestion plus raisonnable des risques”

Encore aujourd’hui, les femmes doivent se battre afin d’arriver à la tête d’une entreprise. Elles font preuve d’une volonté indéniable qui leur permet d’atteindre leurs objectifs. “Plus de la moitié des femmes qui dirigent une PME ou une start-up ont créé leur entreprise”, ajoute Martial You. De plus, 81 % d’entre elles ont au minimum obtenu un Bac+5. Autre point fort : “Elles ont aussi une gestion plus raisonnable des risques.” 

Par ailleurs, une fois leur entreprise fondée, elles s’étendent au maximum vers l’international. Cela leur permet alors de réaliser entre la moitié et les deux tiers de leur chiffre d’affaires. Pour quelles raisons les femmes sont donc aussi peu nombreuses à la tête des sociétés ? Selon Martial You, le problème vient des financements. En effet, les femmes ont du mal à trouver les financements nécessaires pour fonder et faire perdurer leur entreprise. 

“Moins de 5 % des entreprises dirigées par des femmes arrivent à lever des fonds”

Aujourd’hui, “moins de 5 % des entreprises dirigées par des femmes arrivent à lever des fonds”, explique également Martial You. Lorsqu’elles y arrivent, elles reçoivent néanmoins “deux fois et demie moins d’argent qu’un homme”. Par ailleurs, selon une étude menée par KPMG, les entreprises gérées par des femmes peinaient bien plus à trouver de l’argent en 2018 qu’en 2017. Martial You considère que cela se justifie par le fait qu’aucune banque d’affaires ou société de fonds d’investissements ne soit composée de femmes. 

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Tournonozerfil Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ozerfil
Membre
ozerfil

Imaginez le même titre sur les hommes : scandale garanti !! J’ai lu UNE chose GLOBALEMENT vraie (ce qui signifie qu’il a des exceptions – il faut tout préciser aujourd’hui… sinon on a vite fait de se retrouver taxé de ceci ou cela !) : les femmes sont PLUTÔT meilleures… Lire la suite »

Tournon
Invité
Tournon

Le titre est paradoxal, pourquoi ne pas dire que : les femmes rapportent plus de fric que les hommes, c’est plus simple et plus net.