Vous entendez parler depuis longtemps de l’effet de serre mais savez-vous comment il fonctionne ?

Vous entendez parler depuis longtemps de l’effet de serre mais savez-vous comment il fonctionne ?

L’effet de serre est un réchauffement de la surface de la Terre et de l’air par les gaz présents dans l’air qui retiennent l’énergie du soleil. Les plus courants sont la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone et le méthane. Contrairement à la croyance populaire, l’effet de serre n’est pas uniquement une source de problème. Sans l’effet de serre, la Terre serait trop froide pour que la vie y existe. Mais aujourd’hui, l’activité humaine l’a tellement accentué qu’il devient une menace pour la planète entière.

C’est en 1824 que le processus de l’effet de serre a été remarqué pour la première fois par le physicien français Joseph Fourier. Il a été le premier scientifique à considérer que l’atmosphère de notre planète pouvait être semblable à celle d’un isolateur qui renvoie le rayonnement de la Terre vers sa surface. Ainsi, la température moyenne sur la Terre est d’environ 15 °C, en l’absence d’effet de serre, cette température peut descendre jusqu’à -20 °C.

Flickr / orvalrochefort

Comme on le sait, une serre est utilisée pour faire pousser des plantes, surtout en hiver. Les panneaux de verre de cette structure retiennent la chaleur du soleil et l’empêchent de s’échapper, gardant ainsi les plantes assez chaudes pour survivre en hiver. De même, lorsque les rayons du soleil traversent l’atmosphère terrestre composée de plusieurs couches de gaz et atteignent notre planète, la surface, c’est-à-dire la terre, l’eau et la biosphère, absorbe l’énergie solaire.

LES NUAGES FONT ÉGALEMENT PARTIE DES GAZ À EFFET DE SERRE

Les gaz présents dans l’atmosphère, tels que la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone, le méthane et l’ozone, capturent l’énergie du soleil et empêchent la chaleur de s’échapper dans l’espace. Bien qu’une partie de cette énergie soit renvoyée dans l’espace, la plus grande partie reste emprisonnée dans l’atmosphère, ce qui provoque le réchauffement de la Terre. Ces gaz sont connus comme étant les gaz à effet de serre. Vénus et Mars sont deux autres planètes qui montrent également des signes d’effet de serre. La surface de Vénus est entourée d’une atmosphère de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre qui réchauffe la température.

Comment l’effet de serre est devenu un danger pour notre planète ?

Le renforcement de l’effet de serre par le biais des activités humaines est appelé effet de serre renforcé, ou anthropique. Cette augmentation de l’impact de l’effet de serre dû à l’activité humaine est principalement imputable à l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, ce qui perturbe l’équilibre des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Les causes de l’apparition excessive de ce gaz sont notamment les activités humaines telles que la combustion de combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel), l’abattage et la combustion d’arbres, etc.

LES ACTIVITÉS HUMAINES ÉMETTENT 29 MILLIARDS DE TONNES DE DIOXYDE DE CARBONE CHAQUE ANNÉE

De plus, outre les gaz à effet de serre naturels, il existe de plus en plus de gaz artificiels dans l’atmosphère. L’utilisation d’aérosols, de conserves pour la laque, de réfrigérateurs, de plastiques, etc., produit par contre un groupe de gaz très dangereux appelés chlorofluorocarbures et hydrofluorocarbures. Celles-ci sont si nocives que même de petites quantités peuvent emprisonner de grandes quantités de chaleur, rendant la Terre extrêmement chaude. Ce phénomène s’appelle le réchauffement climatique, et comme nous le savons, c’est un phénomène extrêmement dangereux sur notre planète.

Pixabay / Monowheat

Au cours des 150 dernières années, l’activité humaine a amené la quantité de dioxyde de carbone dans notre atmosphère à des niveaux sans précédent depuis des centaines de milliers d’années. L’ampleur de cet impact est immense. Les humains d’aujourd’hui ont tellement d’impact à l’échelle mondiale que la plupart des géologues, écologistes et historiens de la nature affirment que nous sommes entrés dans une toute nouvelle époque géologique, connue sous le nom d’Anthropocène.

 

Les conséquences néfastes de l’effet de serre renforcé

Plus la chaleur sera emprisonnée sur Terre, plus la surface deviendra extrêmement chaude, ce qui entraînera des changements climatiques dans le monde entier. Puisque les conditions climatiques dans lesquelles nous vivons sont idéales pour notre survie, toute augmentation de la température peut provoquer des changements radicaux pouvant mettre en danger la vie de tous les êtres vivants de la planète.

Pixabay / dimitrisvetsikas1969

L’un des changements auxquels nous avons déjà pu assister au cours des dernières années est le changement climatique. À cause de ce phénomène, les forces et donc les impacts des catastrophes climatiques telles que les ouragans, les canicules, les inondations et les sècheresses sont devenues beaucoup plus importantes. Bien évidemment, toutes ces catastrophes et l’augmentation graduelle de la température terrestre ont un impact direct sur la biodiversité et sur la santé humaine.

LE TEMPÉRATURE MOYENNE DE LA PLANÈTE EST DE PLUS EN PLUS ÉLEVÉE À CAUSE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Depuis la révolution industrielle, les concentrations de CO2 dans l’atmosphère ont augmenté de 43 %, ce qui est inquiétant. À l’échelle mondiale, il s’agit d’un changement important. Cependant, en contrôlant la quantité de pollution atmosphérique par une utilisation efficace de nos ressources énergétiques et en recyclant les matériaux usés, nous pouvons réduire considérablement la contribution à la génération de gaz à effet de serre.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux