La Joconde – Léonard de Vinci

Le meilleur pour la fin. 20 000 personnes viennent la voir tous les jours. En une année, La Joconde attire sept millions d’admirateurs. En 2004, un consortium d’experts franco-canadiens scrute chaque couche de la célèbre peinture. Les secrets d’élaboration de Léonard de Vinci sont encore flous. Les équipes déclarent à RFI le résultat de leurs recherches. Lors de sa première mouture, celle qu’on surnomme Mona Lisa portait un voile de gaze. Ce sont les femmes enceintes qui arboraient cet habit traditionnel.

Les spécialistes estiment que cela expliquerait son sourire énigmatique. Mona Lisa a été identifiée comme l’épouse d’un marchand de soie, Francesco del Giocondo. Moins connu que sa moitié, son patronyme a été francisé et a donné vie à l’illustre surnom « La Joconde ». Enfin, comme l’atteste la vidéo ci-dessous, Silvano Vincenti pense que le visage possède des traits masculins. Il s’agirait de Salai, l’apprenti et probable amant de Léonard de Vinci. Près de cinq siècles après sa création, l’oeuvre n’a pas fini de faire parler d’elle.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de