Les Etats-Unis s’inquiètent du développement à grande vitesse d’une variété de tiques. Originaire d’Asie, celle-ci a déjà tué plusieurs vaches et peut transmettre des maladies graves à l’Homme.

UNE MENACE PRÉSENTE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

La tique d’Asie (Haemaphysalis longicornis) est un fléau qui fait des ravages sur le bétail américain. Observé pour la première fois en 2017 dans le New Jersey, ce petit insecte de la famille des tiques s’est répandu à grande vitesse. Il serait actuellement présent dans 10 États situés majoritairement sur la côte Est.

Sa prolifération est due à la facilité de reproduction de l’espèce. Chez la tique d’Asie, une femelle peut pondre jusqu’à 2 000 œufs en quelques semaines. Or, l’espèce peut porter de nombreuses maladies. Elles ont d’ailleurs fait plusieurs victimes animales en quelques mois.

5 CAS MORTELS SIGNALÉS EN QUELQUES MOIS

Comme d’autres tiques, Haemaphysalis longicornis s’accroche à sa proie et aspire son sang. Cependant, cela peut aller jusqu’à la mort de l’animal. Il y a quelques semaines, ces tiques suceuses de sang ont causé la mort d’un jeune taureau en Caroline du Nord. L’animal avait au total plus de 1 000 tiques sur lui.

La quantité d’insectes présents était telle que des centaines d’entre eux se sont jetés sur les jambes des enquêteurs. Cependant, les spécialistes se veulent méfiants envers cette espèce, car si elle est dangereuse pour les vaches ou les moutons, elle peut aussi être néfaste pour l’Homme.

Cornel Constantin / Shutterstock.com

QUELS RISQUES POUR L’HOMME ?

Le premier cas de morsure de tique d’Asie observé chez l’Homme a été signalé en mai dernier. La victime est un New-Yorkais de 66 ans qui jardinait quand l’accident est survenu. L’homme est aussitôt allé au Centre de diagnostic de la maladie de Lyme. Si cette morsure était bénigne, les autorités restent très méfiantes. Suite au signalement, ils ont scruté les alentours du domicile de la victime.

Une grande quantité de tiques a été repérée dans un parc voisin. Or, les tiques d’Asie peuvent transmettre des maladies graves comme la fièvre tachetée japonaise. En attendant plus de précisions, les autorités invitent les habitants des États suivants à être très vigilants s’ils se rendent à l’extérieur : Arkansas, Connecticut, Kentucky, Maryland, New York, New Jersey, Caroline du Nord, Pennsylvanie, Virginie et Virginie-Occidentale.

Attention à la tique d’Asie
© Wikipedia / Commonsource

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de