— Andrey_Popov / Shutterstock.com

Beaucoup de gens ont l’habitude de faire craquer leurs articulations. Que ce soit au niveau des doigts, du genou ou de la hanche, vous avez probablement déjà étendu vos articulations pour les faire craquer. Toutefois, vous n’avez jamais songé aux conséquences de ce geste. Un médecin américain, Donald Unger, a mené des analyses scientifiques afin de mieux expliciter les conséquences de cette pratique quotidienne.

D’où provient le bruit des craquements ?

D’une part, le bruit de craquement est dû au mouvement du tendon sur l’os. Le tendon relie le muscle à l’os, il ressemble à une bande élastique tendue sur l’articulation. Lorsque l’articulation bouge, la position du tendon change par rapport à l’articulation. Parfois, le tendon change légèrement de position, ce qui le fait éclater lorsqu’il revient à sa position normale. Cependant, ce bruit est parfaitement normal.

D’autre part, l’articulation est un endroit fermé. L’espace séparant les deux os est marqué par une clôture qu’on appelle la membrane synoviale. À l’intérieur de cette clôture, le liquide synovial lubrifie, nourrit et évite le frottement os contre os. Donc, lorsque nous faisons craquer nos articulations, le volume à l’intérieur de la capsule articulaire augmente tandis que la pression du liquide synovial diminue. Ainsi, des bulles se forment entre les petites quantités d’air dissous dans le liquide.

Quelles sont les conséquences du craquement des articulations ?

Faire craquer ses doigts est un comportement courant. Cependant, d’autres études scientifiques suggèrent que le fait de craquer vos articulations augmenterait la probabilité de développer de l’arthrite plus tard dans la vie. L’arthrite est une douleur inflammatoire causant des infections. De plus, elle s’accompagne de signes physiques comme des rougeurs ou un échauffement local.

En outre, un article de 1990 a révélé que ce craquement articulaire peut conduire à une arthrose. Celle-ci est présentée comme une douleur mécanique provoquant un gonflement ou une fissuration des articulations chez les personnes qui ont l’habitude de se faire craquer les articulations et même pour celles qui ne le font pas.

En dépit de tout cela, Donald Unger a testé les effets à long terme de la fissuration des articulations. Il a donc fait craquer les articulations d’une seule main pendant 60 ans. Il a constaté qu’il n’y avait aucune différence dans la quantité d’arthrite et d’arthrose entre ses mains. Ainsi, le craquement des articulations ne cause aucun dommage. Mais cela n’est pas pour autant sans conséquences.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments