Craco
—Tupungato / Shutterstock.com

De nos jours, le tourisme de villes fantômes est un hobby très répandu. La France bénéficie d’ailleurs de quelques villes complètement abandonnées qui raviront les amateurs de frissons et de sensations fortes. Cependant, la plus légendaire des cités fantômes s’appelle Craco et elle se trouve en Italie.

Une ville ancienne aux multiples influences

Au premier abord, Craco ressemble a n’importe quelle autre ville typique de l’Italie. Nichée en haut d’une colline dans la région de la Basilicate, la cité avec ses toits de tuiles surplombe toute la vallée qui l’entoure. Mais en s’approchant, le paysage idyllique laisse apparaître la vraie nature de cette ville désormais fantôme.

Les rues étriquées de Craco sont désormais complètement désertes, les façades des bâtiments tenant encore debout se délitent avec le temps, donnant une atmosphère particulière à cette cité désormais considérée comme la plus légendaire des villes fantômes.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Craco n’a pas été fondée par des Italiens mais bien par des Grecs au 6e siècle avant J.-C. Toutefois, la présence de tombes datant du 8e siècle avant J.-C. laisse penser que la création de la ville daterait de bien avant l’arrivée des Grecs. L’héritage grec de Craco est d’ailleurs très difficile à percevoir de nos jours, étant donné que la structure actuelle de la ville date du Moyen Âge. Blottie contre sa tour fortifiée à 400 mètres d’altitude, Craco était réputée comme imprenable, mais ce ne sont pas les hommes qui l’ont fait tomber.

Craco
—monticello / Shutterstock.com

Craco, maudite par la nature et bénie par le cinéma

Jusque dans les années 60, Craco regorgeait de vie avec environ 2 000 habitants qui arpentaient les ruelles escarpées de la cité médiévale. Mais située sur un terrain instable, la ville fut victime d’une série d’éboulements qui emporta les immeubles un à un. Alors que les habitants manifestaient pour conserver le droit de vivre dans cette ville en perdition, un tremblement de terre survenu en 1980 mit fin aux espoirs de la population. Désertée peu après, Craco continua de s’effondrer progressivement avant d’être pillée et saccagée par les hommes.

Malgré tout, la ville italienne conserve sa prestance de cité dominant la vallée avec son architecture typiquement médiévale. Un point de vue unique qui empêche encore la ville d’être oubliée. Que ce soit pour accueillir des visites de petits groupes de touristes, ou encore des superproductions hollywoodiennes, son paysage envoûtant et son atmosphère si particulière ont attiré les équipes de tournage de La Passion du Christ mais aussi de Quantum of Solace (le 22e opus de la série de films James Bond). Une chose est sûre, la ville fantôme du sud de l’Italie ne sera pas oubliée, puisqu’en 2010 elle a fait son entrée au Fonds mondial pour les monuments, organisation qui tente de préserver les monuments en péril.

Pour aller plus loin, découvrez 6 villes fantômes dans le monde qui vont vous donner la chair de poule.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments