Jusqu’à présent, l’arénicole, ver marin endémique de Bretagne, était utilisé pour la préservation des greffons. Mais il s’avère que les propriétés étonnantes de son hémoglobine, capable de transporter plus d’oxygène que le sang humain, pourraient également aider les patients gravement touchés par le coronavirus.

« Nous avons une solution qui permet d’injecter au patient une molécule avec une très forte capacité oxygénante »

Société pharmaceutique bretonne spécialisée dans l’élevage de vers marins, Hemarina produit depuis quelques années Hemo2life, un produit conçu à partir de l’hémoglobine de ces invertébrés, qui possède des propriétés étonnantes. Celle-ci peut en effet transporter jusqu’à 40 fois plus d’oxygène que le sang humain et a surtout l’avantage d’être compatible avec l’ensemble des types sanguins. Les cas les plus graves de Covid-19 se traduisant par une insuffisance respiratoire aiguë, Hemo2life pourrait être utilisé afin d’améliorer le transfert d’oxygène des poumons du malade vers les tissus.

« Nous avons une solution qui permet d’injecter au patient une molécule avec une très forte capacité oxygénante ; une solution que nous proposons de mettre à disposition des autorités sanitaires dès aujourd’hui », a expliqué Franck Zal, fondateur d’Hemarina.

Les essais cliniques pourraient démarrer cette semaine

Actuellement, le seul moyen de soulager les patients dont les voies respiratoires sont gravement touchées par le virus se résume à les placer sous assistance respiratoire, mais le nombre d’appareils assurant cette fonction se révèle insuffisant dans la plupart des hôpitaux pour assurer la prise en charge de l’ensemble des malades. Face à l’urgence de la situation, Franck Zal a expliqué travailler à la mise en place d’un protocole accéléré avec des médecins réanimateurs et des pharmacologues. Des essais cliniques pourrait démarrer dès cette semaine pour Hemo2life.

Hemarina a par ailleurs indiqué disposer de 5 000 doses prêtes à être utilisées pour les patients. D’après son fondateur, l’entreprise serait en mesure de doubler, voire tripler son stock dans un délai assez court (quelques semaines).

— kzww / Shutterstock.com

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jean-François Viallet Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean-François Viallet
Invité
Jean-François Viallet

Seule chose à vérifier, la compatibilité entre le groupe Levy-Buzyn, et ce laboratoire Breton……..