— Halfpoint / Shutterstock.com

2. Donnez la nourriture que vous n’allez pas consommer aux personnes dans le besoin

Avant qu’elle ne devienne immangeable, et si vous savez que vous n’allez pas la manger avant la date limite, pensez à donner votre nourriture à ceux qui en ont vraiment besoin. Il suffit bien souvent de sortir de chez soi et d’apercevoir des personnes vivant dans la précarité voire dans la rue. Plutôt que de jeter, proposer ses aliments proches de la date de péremption à des personnes dans le besoin évite le gaspillage tout en faisant plaisir à autrui.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de