Alors que des missions de plus en plus avancées sont lancées pour étudier les planètes et les étoiles, les chances de trouver des signes de civilisations extraterrestres actives sont plus élevées que jamais. Selon cette nouvelle étude britannique, il en existerait potentiellement plusieurs dizaines au sein de notre galaxie.

« L’idée est d’envisager l’Évolution, mais à l’échelle cosmique »

Dans le cadre de ces travaux récemment publiés dans The Astrophysical Journal, une équipe de chercheurs britanniques est partie de l’hypothèse que la vie intelligente se formait sur d’autres planètes de la même manière que sur Terre, et a estimé le nombre de civilisations actives potentielles au sein de la Voie lactée, qui seraient plus d’une trentaine.

« En supposant qu’il faut 5 milliards d’années pour que la vie intelligente se forme sur d’autres planètes, il devrait y avoir au minimum quelques dizaines de civilisations actives dans notre galaxie », avance Christopher Conselice, professeur d’astrophysique à l’université de Nottingham ayant supervisé les travaux. « L’idée est d’envisager l’Évolution, mais à l’échelle cosmique. Nous appelons ce calcul la limite astrobiologique copernicienne. »

« La méthode classique d’estimation du nombre de civilisations intelligentes repose sur la supposition de valeurs relatives à la vie, mais les points de vue sur ces aspects ont tendance à varier considérablement. Notre nouvelle étude simplifie ces hypothèses en utilisant de nouvelles données, ce qui nous donne une estimation solide du nombre de civilisations dans notre galaxie », souligne de son côté Tom Westby, premier auteur de l’étude.

« Les deux limites astrobiologiques coperniciennes sont que la vie intelligente se forme en moins de 5 milliards d’années, ou après 5 milliards d’années environ – comme sur Terre où une civilisation communicante s’est formée après 4,5 milliards d’années », poursuit le chercheur.

36 civilisations extraterrestres potentielles au sein de la Voie lactée

Il s’avère que le nombre potentiel de ces civilisations dépend fortement de la durée pendant laquelle elles envoient activement des signaux de leur existence dans l’espace, tels que les transmissions radio par satellite ou la télévision.

En s’appuyant sur des critères forts, selon lesquels une teneur en métal égale à celle du Soleil est nécessaire (le Soleil étant relativement parlant assez riche en métal), et en partant du principe que ces potentielles civilisations technologiques perdurent aussi longtemps que la nôtre (qui a tout juste un siècle), l’équipe de recherche a déterminé qu’il y aurait aujourd’hui environ 36 civilisations extraterrestres actives et technologiquement avancées au sein de notre galaxie.

Toutefois, la distance moyenne nous séparant de ces civilisations serait de 17 000 années-lumière, ce qui rendrait la détection et la communication très difficiles avec les technologies actuelles. Il est également possible que nous soyons la seule civilisation de notre galaxie, à moins que les temps de survie des civilisations semblables à la nôtre soient plus longs.

« La recherche de civilisations extraterrestres intelligentes nous donne également des indices sur la durée de vie potentielle de notre propre civilisation », ajoute Conselice.

« Si nous venions à découvrir que la vie intelligente existe ailleurs dans la Voie lactée, cela pourrait être un signe que notre propre civilisation pourrait perdurer davantage que quelques centaines d’années. Si nous ne trouvons rien, cela pourrait au contraire être de mauvais augure pour son existence à long terme. En recherchant des formes de vie extraterrestres intelligentes, nous en apprenons davantage sur notre propre destin. »

—AleksandrMorrisovich / Shutterstock.com

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
N Bohr Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
N Bohr
Invité
N Bohr

Mieux vaut ne rien trouver; l’idée d’envoyer des messages via arecibo est completement dingue. vivons bien vivons cachés
cf : Stephen Hawking’s Favorite Places