© Ghost Robotics

Si Boston Dynamics est totalement contre la fabrication de chiens-robots armés, il semblerait que son principal concurrent, Ghost Robotics, ne partage pas le même avis. La société américaine spécialisée en robotique a notamment présenté son nouveau chien-robot, équipé d’un fusil de précision de 6,5 millimètres lors de la convention annuelle de l’armée américaine qui a eu lieu à Washington du 11 au 13 octobre dernier.

Une machine à tuer

Après les chiens-robots de Boston Dynamics, voici maintenant celui de Ghost Robotics. Baptisé Special Purpose Unmanned Rifle (SPUR), il a été développé en collaboration avec SWORD International, une firme spécialisée dans la fabrication d’armes à feu. D’après ses créateurs, il s’agirait d’une véritable machine à tuer, capable d’atteindre sa cible à une distance de 1 200 mètres.

Le SPUR serait capable de s’adapter à diverses conditions, de jour comme de nuit, grâce à ses capteurs. Il serait plus durable, plus rapide et plus facile à entretenir que les autres chiens-robots qui existent déjà sur le marché. Enfin, SWORD International précise qu’il peut également utiliser une cartouche 7,62 x 51 millimètres OTAN, une munition pour fusil utilisée par l’armée américaine.

De son côté, l’armée américaine teste déjà des chiens-robots sans armes pour effectuer des patrouilles autour de la base et pour naviguer dans les zones marécageuses en Floride. Pour l’instant, l’on ne sait pas si elle va également tester le SPUR.

Une arme dangereuse

La création de ce nouveau type de chien-robot inquiète de nombreuses personnes. « Cela traverse une ligne morale, juridique et technique, nous emmenant dans un monde sombre et dangereux. De telles armes seront utilisées par des terroristes et autres États voyous. Ce seront des armes de terreur. J’espère seulement que cela ajoutera de l’urgence aux discussions en cours à l’ONU pour réglementer cet espace », a déclaré Toby Walsh, professeur à l’UNSW Sydney AI.

De son côté, Michael Horowitz, professeur de sciences politiques à l’université de Pennsylvanie et expert en systèmes d’armes autonomes, semble moins inquiet. Ce dernier indique que le système est contrôlé par des humains, tout comme de nombreux autres systèmes au sol robotisés armés et télépilotés.

À l’heure actuelle, de nombreuses associations militent pour l’interdiction du développement de ce type de robots. Cependant, pour l’instant, aucune loi n’interdit leur développement et leur commercialisation aux États-Unis. La création d’une telle machine vous inquiète-t-elle ?

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Tigri ben Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Tigri ben
Invité
Tigri ben

La planète Va Mal mais a Quoi pense les enfants de Satan a fabriqué des chiens soldats sûrement pas pour jouer a la balle commencé à planter des arbres par milliards bonne de bipolaire ?