Image d’illustration ― Grachev Alexey / Shutterstock.com

Selon une théorie, il existerait une base secrète sous Archuleta Mesa, au Nouveau-Mexique. Cette base, aussi connue sous le nom de Dulce Base, serait le lieu d’expériences extraterrestres sur des humains, et qui seraient menées avec l’aval du gouvernement américain.

Dulce Base : une installation extraterrestre ?

Dulce est une petite ville du Nouveau-Mexique d’environ 3 000 habitants. A seulement quelques kilomètres de cette petite ville bucolique, se trouve le mont Archuleta (Archuleta Mesa). Selon une théorie du complot, il existerait une base extraterrestre secrète dont l’entrée serait située sur le mont Archuleta. La première personne à avoir révélé cela est Phil Schneider, qui se dit ancien ingénieur en polytechnique du gouvernement. En effet, il aurait été présent lors d’une lutte entre des soldats américains et des extraterrestres à proximité de Dulce dans les années 60. Toujours selon ses dires, les soldats américains et les extraterrestres auraient échangé des tirs pendant plusieurs jours.

Plus tard, le gouvernement américain et ces mêmes extraterrestres ont fini par trouver un consensus et auraient même signé un accord. Toujours selon les affirmations de Phil Schneider, les soldats américains et les extraterrestres construisirent ensemble une base secrète sous le mont Archuleta. Cette base serait faite de sept étages. Les deux premiers étages seraient des garages, les autres seraient des habitations extraterrestres et des laboratoires.

Quelques années plus tard, la famille Gomez a découvert une partie de son bétail mort. Quelqu’un ou quelque chose avait retiré certains organes des vaches. Par ailleurs, au cours des années précédentes, un policier d’État aurait aperçu un engin volant au-dessus de Dulce. Ce même homme a découvert plusieurs corps de bovins mutilés et des masques à gaz. Ce qui, selon lui, confirme l’implication du gouvernement américain dans cette affaire. « Les preuves qui ont été laissées là – vous savez, les prédateurs ne laissent pas de masques à gaz, de bâtons lumineux, de paillettes de radar », a déclaré Valdez. « Ils ne laissent pas ces trucs. »

Présence extraterrestre ?

De plus, les témoignages furent suivis par les déclarations de Paul Bennewitz, physicien et homme d’affaires d’Albuquerque. En effet, l’homme aurait intercepté des signaux électroniques. Ces signaux semblaient venir du tréfonds d’Archuleta Mesa pour se diriger vers une cible dans le ciel, là où il était impossible qu’il y ait une quelconque activité humaine. Il pensait avoir découvert la confirmation de l’existence de la base de Dulce.

D’autres témoignages suivirent. En plus des histoires des habitants de Dulce, des ufologues, comme John Lear, affirmèrent l’existence d’une base secrète. Effectivement, John Lear aurait obtenu quatre confirmations « indépendantes » de l’existence de cette base de sept étages. John Lear était un ancien pilote du gouvernement, et ses allégations furent donc prises très au sérieux par certains. Mais elles furent aussi l’origine d’autres affirmations plus inquiétantes. Surtout lorsque le Weekly World News publia en 1998 un article intitulé « UFO Base Found in New Mexico ». En effet, cet article avançait que « des envahisseurs diaboliques d’un autre système solaire ont établi une base souterraine secrète dans les montagnes escarpées du nord du Nouveau-Mexique – afin qu’ils puissent échanger des cobayes humains pour des expériences génétiques bizarres ».

Expériences sur des humains

De plus en plus, l’idée de l’existence de cette base secrète semblait possible. Dans les sept étages, il y aurait donc des laboratoires spécifiques. En effet, chaque « zone » serait entièrement dédiée à des expériences. Ainsi, un étage serait consacré à l’étude du contrôle mental sur l’humain. Un autre serait destiné à des expérimentations sur les humains pour créer des hybrides extraterrestres/humains. Par ailleurs, il serait aussi question de clonage, de manipulation atomique, d’implantation de puce, etc. Cependant, l’étage le plus atroce serait le sixième étage : le « Nightmare Hall ». Tout ceci fait conjointement avec le gouvernement américain.

Phil Schneider déclara aussi que l’entente entre les humains et les extraterrestres (gris et reptiliens) n’était pas toujours au meilleur point. De ce fait, pour éviter tout conflit, d’autres bases auraient été construites dans tous les États-Unis. Il y en aurait 129 actuellement sur le territoire américain. Si rien ne certifie l’existence de la base de Dulce, ou d’autres bases, le Pentagone vient d’attester que des images de « phénomènes aériens non identifiés » étaient bien réelles, mais ne confirme pas qu’il existe bien des entités venues de l’espace.

Cependant, pour les habitants de Dulce, cela ne fait aucun doute. « Tous les habitants de la ville de Dulce, peu importe à qui vous vous adresserez, ils vous diront ce qu’ils ont vu », a affirmé Geraldine Julian, une habitante de Dulce. « Ce n’est pas qu’un conte de fées. Toutes les choses sont vraies, et je crois chacune d’elles aussi, parce que je l’ai vu moi-même. »

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michel First
Membre
Michel First

St Thomas…