Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma

En 1770, alors que les femmes peintres sont rares, Marianne doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme sortie du couvent. Héloïse refuse de poser, obligeant Marianne à la peindre en secret. Elle s’introduit alors dans le quotidien de la jeune femme en tant que femme de chambre et se résout à l’observer, tapie dans l’ombre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de