—Yuricazac / Shutterstock.com

Rian Johnson, le réalisateur de À couteaux tirés, a récemment fait une déclaration majeure qui pourrait dorénavant donner de précieux indices (quitte à frôler le spoil) sur l’issue des films policiers et l’identité des méchants coupables. En effet, il a indiqué qu’Apple ne souhaitait plus que, dans les films, les méchants aient des iPhone. 

Prenez donc maintenant garde lorsque vous regarderez des films policiers, car si un personnage a un iPhone, ou au contraire qu’il n’en a pas, cela pourrait vous aider à découvrir l’identité du/des coupable(s), ou des innocents. Cette révélation, qui ne concerne pourtant que des détails à l’échelle d’un film, pourrait pourtant gâcher le suspense entier de ces films. 
Ce détail serait même essentiel dans le film À couteaux tirés car chaque personnage est, à un moment du film, suspecté dans l’assassinat du romancier Harlan Thrombey, dont l’héritage fait rêver ses enfants, gendres, belles-filles et petits-enfants.

« Apple… ils vous permettent d’utiliser des iPhone dans les films mais – et c’est très important si vous regardez un film à mystères – les méchants ne peuvent pas avoir d’iPhone qui apparaissent sur la caméra« , atteste Rian Johnson dans une interview réalisée par Vanity Fair. Mais il a donc trahi un secret et c’est la raison pour laquelle il ajoute avec humour : “Chaque cinéaste qui a un méchant dans son film qui est censé être un secret veut me tuer en ce moment. » 

Apple exercerait un contrôle conséquent sur la façon dont ses iPhone, et autres produits, apparaissent dans les films et à la télévision. MacRumors évoque le fait que les produits d’Apple ne sont censés apparaître que “sous le meilleur jour, d’une manière ou dans un contexte qui reflète favorablement les produits Apple et Apple Inc.« .

En 2002, en regardant 24 Heures Chrono certaines personnes avaient observé avec amusement que tous les gentils utilisaient des ordinateurs de la marque Apple, alors que tous les méchants utilisaient des PC sous Windows. Le contrôle de l’image d’Apple remonterait donc beaucoup plus loin que nous pouvons l’imaginer.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de