Partez à la rencontre d’Agatha Christie, cette femme qui a littéralement révolutionné le roman policier

Bien souvent, quand son nom est prononcé, on pense à Hercule Poirot ou Miss Marple, mais Agatha Christie n’a pas basé sa carrière sur ces deux personnages : artiste à la vie mouvementée, elle s’est inspirée de son passé pour ses écrits et a su s’imposer parmi les plus grands écrivains par son imagination, un fort caractère et un talent certain.

Née en 1890 dans une famille de classe moyenne, Agatha Mary Clarissa Miller était la fille d’un capitaine de l’armée britannique qui a longtemps suivi une éducation à domicile. Sa mère, sa soeur et sa gouvernante lui insufflèrent l’amour de la littérature et c’est dès son plus jeune âge qu’elle écrivit ses premiers contes, nouvelles et poèmes. Pourtant, à 16 ans, c’est vers le chant lyrique que Agatha Miller souhaite se tourner et c’est à Paris qu’elle tente sa chance en prenant des cours de piano et de chant. Ses efforts son vains : sa timidité l’empêche de développer son talent et elle quitte Paris pour retourner en Angleterre.

agatha-christie-jeune

Durant toute sa vie, sa famille l’aura encouragée à écrire. A 20 ans, elle commence la rédaction de nouvelles destinées à être publiées : son premier texte, The Call of Wings est refusé par les éditeurs mais sera renommé et publié durant les années de célébrité de l’auteur. Alors que sa carrière stagne, Agatha, comme toutes les jeunes femmes de son époque, recherche activement un mari à épouser et après quelques relations brèves, elle rencontre le sous-officier Archibald Christie, un aviateur de la Royal Flying Corps. Le mariage a lieu le jour de Noël 1914, peu avant le départ d’Archibald pour la guerre.

Comme pour beaucoup d’autres femmes, la guerre aura permis à Agatha Christie de gagner une indépendance vis-à-vis de son mari : engagée comme infirmière bénévole, elle profite de son temps libre pour étudier et obtient son diplôme de pharmacienne en 1917. Face aux difficultés financières rencontrées par son couple, elle décide de faire de l’écriture une profession de façon à augmenter les revenus familiaux. Archibald, dorénavant colonel, la soutient dans son projet et alors qu’elle recherche un éditeur, leur première fille vient au monde en 1919, elle est nommée Rosalind.

agatha-christie-livres

Boldley Head est le premier éditeur d’Agatha Christie et leur collaboration débute par la publication du livre Une Affaire de Styles. Malheureusement, le contrat s’avère être plus bénéfique à l’éditeur qu’à l’auteur et Christie décide de se protéger en engageant un agent, Edmunk Cork, avec lequel elle restera en contact durant toute sa carrière. Cork l’aide à trouver un nouvel éditeur et c’est en 1926, suite à la publication de son septième roman Le Meurtre de Roger Ackroyd, qu’elle se fait connaître du grand public. Le roman s’écoulera à 8 000 exemplaires ce qui représente un réel succès à l’époque.

S’il y a une chose de certaine, c’est que Agatha Christie avait le sens de l’intrigue. En 1926, au décès de sa mère et alors que son mari souhaite divorcer pour épouser son amante, l’auteure décide de prendre la fuite : elle disparait durant 12 jours, sans laisser de traces. Sa voiture est retrouvée près d’un étang et un gigantesque plan de recherche est organisé : 15 000 bénévoles aident la police qui offre une récompense de 100 £ à qui retrouvera la romancière. Elle est retrouvée dans le Yorkshire du Nord, dans un petit hôtel nommé le Swan Hydripathic Hotel où elle s’était présentée sous le nom de la maîtresse de son mari, madame Neele. Plusieurs questions surgissent : s’agit-il d’une vengeance envers son mari ? D’un coup de publicité ? Aucune réponse ne sera donnée sinon quelques moqueries à l’égard des policiers qui n’avaient pas pensé à questionner Rosalind, que sa mère avait mise dans le secret. Les conséquences d’un tel évènement se ressentent sur les ventes de ses livres qui augmentent après sa réapparition.

agatha-christie-vieille-femme

Agatha Christie a, très vite, pris l’habitude de s’inspirer de sa propre vie pour la construction de ses romans : remariée à l’archéologue Sir Max Mallowan, elle tombe malade lors de son voyage de noces et ne peut pas accompagner sa moitié en Mésopotamie, sur les lieux de fouilles archéologiques. La décision ne lui appartient pas mais provient de la femme du directeur de fouilles, Catherine Woolley, qui ne veut pas se trouver en présence de la romancière. Agatha se vengera en utilisant son nom pour l’un de ses personnages dans le livre Meurtre en Mésopotamie.

De la même façon elle s’inspire des difficultés rencontrées en Syrie lors de son voyage à bord de l’Orient-Express pour écrire Le Crime de l’Orient-Express. Une grande partie de son travail pour la construction du personnage Hercule Poirot aura consisté à se souvenir des réfugiés belges durant la Seconde Guerre mondiale : ils lui inspireront les traits physiques et de caractère de son personnage phare. Enfin, elle se sert de ses compétences en pharmacologie pour intégrer différentes drogues et poisons à ses histoires.

agatha-max-mallowan

Agatha Christie a, pendant longtemps, été considérée comme la romancière ayant vendu le plus de livres et celle ayant été la plus traduite et pour cause : elle a réalisé 67 romans (sous plusieurs pseudonymes), 190 nouvelles et 18 pièces de théâtre. Elle a changé à jamais le genre du roman policier en partant du principe que n’importe quel personnage pouvait être coupable et que le lecteur devait être mis à contribution dans la recherche du criminel. Pour ce faire, elle laissait suffisamment d’indices dans le livre pour que l’enquête soit possible, sans en donner trop au risque de dévoiler, trop tôt, la chute de l’histoire.

Elle a su faire frissonner des lecteurs du monde entier en dévoilant ce qui se cachait derrière les respectables maisons et traditions anglaises. En 1971, la reine Élisabeth II, célèbre son travail et la remercie pour son apport à la culture britannique en la nommant Dame commandeur de l’ordre de l’Empire britannique. Agatha Christie décède le 12 janvier 1976 près d’Oxford alors que son roman, écrit quelques années plus tôt, sur la mort de Hercule Poirot est enfin commercialisé.

agatha-christie-elisabeth-ii

Adaptées en bandes dessinées, films, séries télévisées ou encore en pièces de théâtre, ses oeuvres ont marqué la culture populaire et les romanciers du monde entier. Anoblie et populaire, elle est devenue l’un des écrivains les plus respectés de l’histoire. Quel est votre livre préféré d’Agatha Christie ?


C’est impossible, dit la fierté. C’est risqué, dit l’expérience. C’est sans issue, dit la raison. Essayons, murmure le cœur.

— William Arthur Ward