Ramadan : 8 questions que vous aimeriez peut-être poser sur le mois sacré des musulmans

Ramadan : 8 questions que vous aimeriez peut-être poser sur le mois sacré des musulmans

En France, des millions de personnes de confession musulmane pratiquent le ramadan chaque année. Pour vous éclairer quant à cet événement religieux majeur, nous répondons à 8 questions que vous n’oseriez peut-être pas poser. 

 

QU’EST-CE QUE RÉELLEMENT LE RAMADAN ? 

Une jeune musulmane faisant la prière via Shutterstock
Une jeune musulmane faisant la prière via Shutterstock

Le mois du ramadan est le mois de l’année le plus sacré pour les musulmans. Selon le prophète Mahomet,  » lorsque arrive le mois du ramadan, les portes du paradis sont ouvertes et celles de l’enfer fermées, tandis que les démons sont enchaînés « . Aussi, les musulmans croient dans le fait que c’est durant ce mois-là que Dieu a révélé les premiers versets du Coran à Mahomet durant une nuit connue sous le nom de Laylat al-Qadr (ou « Nuit du Destin » en français).

UN MOMENT DE CÉLÉBRATION, DE JOIE ET DE TEMPS PASSÉ AVEC LES PERSONNES QUE L’ON AIME

Durant tout le mois du ramadan, les musulmans jeûnent tous les jours, du lever au coucher du soleil. Cela est destiné à être un moment de discipline spirituelle, de profonde contemplation de sa relation avec Dieu, de prières, de charité, de générosité et d’étude intense du Coran. C’est également un moment de célébration, de joie et de temps passé avec les personnes que l’on aime.

A la fin du ramadan, il y a une grande fête appelée Aïd el-Fitr qui dure trois jours. Durant celle-ci, les personnes de confession musulmane se réunissent pour de grands repas en famille et avec leurs amis, échangent des cadeaux et passent de grands moments de joie.

 

COMMENT FONCTIONNE LE JEÛNE ? 

Un musulman priant dans une mosquée via Shutterstock
Un musulman priant dans une mosquée via Shutterstock

Le jeûne durant le ramadan et l’un des cinq piliers – ou devoirs – de l’islam. Tous les musulmans doivent y prendre part chaque année, même s’il existe des dispensations spéciales pour les personnes malades, enceintes, qui voyagent, qui ont leurs menstruations, ainsi que pour les jeunes enfants et les personnes âgées.

La pratique du jeûne a plusieurs buts spirituels et sociaux, notamment ceux de rappeler sa fragilité en tant qu’humain et sa dépendance à Dieu pour sa subsistance, mais aussi de démontrer ce que cela fait d’avoir faim et soif, pour ressentir de la compassion et le devoir d’aider ceux qui sont dans le besoin. Enfin, il permet également d’effacer toutes les  » distractions  » de la vie, afin que les personnes le pratiquant puissent se focaliser sur leur relation avec Dieu.

Le portrait d'une jeune musulmane via Shutterstock
Le portrait d’une jeune musulmane via Shutterstock

Durant le ramadan, les musulmans doivent s’abstenir de manger, de boire n’importe quel liquide, de fumer ou encore d’avoir des rapports sexuels et ce, du lever au coucher du soleil. Cela inclut également les médicaments qui sont proscrits, ou encore les chewing-gums. Si vous faîtes l’une de ces choses, votre jeûne de la journée est compromis, et vous devrez recommencer le jour suivant. Pour remettre les compteurs à zéro, vous pouvez soit décider de jeûner plus tard dans l’année ou alors d’offrir un repas aux personnes dans le besoin pour chaque jour que vous avez manqué.

Les musulmans sont également censés limiter les émotions et les pensées négatives, comme la jalousie ou encore la colère, et ne doivent pas jurer, se plaindre ou encore rapporter des commérages durant ce mois. Certains pratiquants peuvent également choisir de ne plus écouter de la musique ou regarder la télévision et ce, pour écouter des récitations du Coran à la place.

 

À QUOI RESSEMBLE UNE JOURNÉE TYPE DURANT LE RAMADAN ?

8-questions-ramadan-1
Une jeune musulmane priant dans une mosquée via Shutterstock

Durant le ramadan, les musulmans se lèvent avant l’aube pour manger leur premier repas de la journée, qui sera aussi le dernier avant le coucher du soleil, généralement très riche en protéines, et il faut boire autant d’eau que possible. A l’aube, ils pratiquent la prière du matin et puisqu’il est généralement très tôt, certains vont se recoucher quelques heures avant de commencer leur journée. Il faut souligner que durant le ramadan, les musulmans ne doivent pas éviter de travailler, d’aller à l’école, ou d’accomplir n’importe quel autre devoir. Leur journée se déroule ainsi comme à l’accoutumée, jusqu’au soir…

Quand l’appel de la prière du soir est effectué, certains mangent avant d’effectuer cette fameuse prière qui sera suivie par une autre qui n’est effectuée que durant le ramadan. Généralement, ces événements sont suivis d’un plus grand repas un peu plus tard dans la nuit qui est souvent partagé avec la famille ou entre amis. Il est ensuite l’heure d’aller se coucher pour récupérer quelques heures de sommeil, avant de recommencer ce schéma le jour suivant.

 

EST-CE QUE L’ON PERD DU POIDS DURANT LE RAMADAN ?

Un musulman priant via Shutterstock
Un musulman priant via Shutterstock

LES CHANGEMENTS DE POIDS DURANT LE JEÛNE DU RAMADAN SONT TRÈS FAIBLES

Durant le ramadan, les pratiquants ont en réalité tendance à prendre du poids et ce, à cause des repas très riches qui sont ingérés tôt le matin et tard le soir, couplés à une longue période durant la journée où l’activité est limitée, voire quasi inexistante. Mais si vous faîtes attention, vous pouvez limiter les « dégâts ».

Aussi, une étude menée sur les effets du ramadan sur le corps démontre que  » les changements de poids durant le jeûne du ramadan sont relativement très faibles et rapidement inversés après cette période, permettant ainsi à votre corps de revenir au poids que vous aviez avant de le commencer « .

 

POURQUOI LES DATES DU RAMADAN CHANGENT CHAQUE ANNÉE ?

Les différentes phases de la lune via Shutterstock
Les différentes phases de la Lune via Shutterstock

Pour des raisons religieuses, les musulmans suivent le calendrier lunaire dans lequel une année dure approximativement 354 jours, soit 11 de moins que le calendrier grégorien (365 jours), ce qui signifie que le premier jour du ramadan (qui se situe au neuvième mois du calendrier lunaire) recule de 11 jours par an par rapport au calendrier « standard ».

Évidemment, cela a un très grand impact sur la façon dont le ramadan est vécu par les pratiquants. En effet, quand celui-ci tombe durant l’hiver, il est plus simple de jeûner puisque les journées sont plus courtes. De la même façon, comme il fait plus froid, vous transpirez moins, vous vous déshydratez moins rapidement et il est ainsi plus facile de ne pas boire. A l’inverse, quand le ramadan tombe durant l’été, l’expérience est beaucoup plus brutale.

 

MAIS ALORS, POURQUOI IL Y A CHAQUE ANNÉE DES CONFUSIONS À PROPOS DE LA DATE DE DÉMARRAGE DU RAMADAN ?

Un homme âgé effectue une prière via Shutterstock
Un homme âgé effectue une prière via Shutterstock

Au temps du prophète Mahomet, les calculs astronomiques n’étaient pas aussi précis que ceux d’aujourd’hui, alors les pratiquants se référaient à ce qu’ils pouvaient voir à l’œil nu. Mais puisque la Nouvelle Lune n’est pas facilement visible dans le ciel, les musulmans attendaient généralement de voir un petit bout de croissant de lune pour commencer leur jeûne. Une méthode quelque peu désordonnée et très aléatoire qui avait pour conséquence des dates de ramadan parfois très différentes selon les pays, voire les villages.

De nos jours, les calculs scientifiques et astronomiques sont beaucoup plus précis et nous savons exactement quand commence la Nouvelle Lune. Pourtant, certains musulmans pensent qu’il faut encore attendre qu’un léger croissant de lune soit visible dans le ciel, comme au temps de Mahomet, pour commencer le ramadan.

Les mains d'un homme musulman en train de prier via Shutterstock
Les mains d’un homme musulman en train de prier via Shutterstock

D’autres, au contraire, soutiennent que l’islam a une forte tradition de la science et que si Mahomet vivait de nos jours, il s’appuierait sur les calculs scientifiques pour démarrer le ramadan, et non pas sur le fait de voir apparaître un léger croissant de Lune dans le ciel.

Pour compliquer encore davantage les choses, certains pensent même qu’il faudrait simplement suivre les décrets officiels de l’Arabie saoudite, qui est le berceau de l’islam et l’emplacement des sites les plus sacrés. Évidemment, tout le monde ne pense pas que cette idée est valable et notamment des pays comme le Pakistan ou l’Iran qui rechignent à l’idée de traiter l’Arabie saoudite comme une autorité religieuse ultime. Autant d’éléments et de désaccords qui rendent très difficile de savoir quand commence exactement le ramadan chaque année…

 

EXISTE-T-IL DES DIFFÉRENCES ENTRE LA FAÇON DONT LES MUSULMANS SUNNITES ET LES MUSULMANS CHIITES PRATIQUENT LE RAMADAN ? 

Une lanterne éclairée dans la nuit sombre via Shutterstock
Une lanterne éclairée dans la nuit sombre via Shutterstock

IL EXISTE QUELQUES DIFFÉRENCES MINEURES

Il existe quelques différences mineures entre la façon dont les musulmans sunnites et les musulmans chiites pratiquent le ramadan. Par exemple, les Sunnites vont « rompre » leur jeûne au coucher du soleil, quand l’astre n’est plus visible à l’horizon mais qu’il y a encore de la lumière, alors que les Chiites vont attendre qu’il fasse complètement noir.

Aussi, ces derniers célèbrent trois journées de réjouissances supplémentaires. En effet, durant le 19e, le 20e et le 21e jour de Ramadan, les Chiites commémorent le martyre Ali ibn Abi Talib qui est le plus souvent simplement désigné par son prénom, Ali. 

 

QUE PUIS-JE FAIRE POUR ÊTRE RESPECTUEUX DES PERSONNES DE MON ENTOURAGE QUI PRATIQUENT LE RAMADAN ? 

Deux amies prenant un selfie via Shutterstock
Deux amies prenant un selfie via Shutterstock

Dans certains pays, manger ou boire en public durant le ramadan est un crime. Sans aller jusque-là, vous pouvez tout simplement témoigner du respect envers vos proches qui pratiquent le ramadan en leur épargnant la vue de votre repas. De la même façon, évitez de leur proposer d’en goûter un morceau.

De plus, si vous organisez un dîner, tentez de faire en sorte que celui-ci ne démarre qu’au coucher du soleil. Enfin, vous pouvez tout simplement leur souhaiter un « joyeux ramadan« , un « Ramadan kareem » ou un « Ramadan mubarak« .

Un groupe d'enfants de toutes confessions heureux via Shutterstock
Un groupe d’enfants de toutes confessions heureux via Shutterstock

Désormais, nous comprenons bien mieux en quoi consiste le ramadan. C’est un mois dédié à la spiritualité, à la générosité et aux traditions : il permet d’effacer toutes les pensées négatives et de se tourner vers son prochain. Si le domaine de la religion vous intéresse, découvrez les origines de la Santeria, cette religion afro-caribéenne fascinante.

Aimer un être, c’est tout simplement reconnaître qu’il existe autant que vous

— Simone Weil