13 094 personnes connectées

Vous connaissez forcément le mot “joystick”, pourtant son origine va vous surprendre

“Joystick”. Voilà une appellation bien étrange… Au-delà du plaisir ludique lié à son utilisation, le nom de “joystick”, a une histoire particulièrement surprenante et amusante ! On vous explique tout de suite d’où vient donc ce “baton de joie” qui vous permet de jouer. 

Le « Joystick », c’est ce dispositif de pointage que l’on trouve désormais sur toute manette de jeu qui se respecte, consistant en gros en un petit mange posé sur un socle et que l’on peut bouger dans toutes les directions. Seulement, d’où provient ce nom de « joystick » ou « baton de joie » ? Cela peut paraitre étrange mais cela provient de … l’aviation. En français on n’utilise pas le terme joystick mais « manche à balai » pour désigner le manche de contrôle d’un avion, alors qu’en anglais le terme désigne aussi bien la commande présente sur tout avion qui se respecte que l’accessoire indispensable pour pouvoir jouer confortablement à un jeu.

Le Joystick de l’Atari 2600, l’un des premiers Joystick de l’histoire du jeu vidéo : 

Atari-2600-Joystick

Alors, d’où vient ce terme ? Une théorie qui permettrait de l’expliquer facilement serait que, durant la première guerre mondiale, les aviateurs anglophones donnaient ce nom à leur manche à balai comme une référence particulièrement grivoise à leur … pénis. En effet, dans une vie faite de combat, de stress et dans un environnement exclusivement masculin, faire le parallèle parait facile, d’autant que, forme des cockpits aidant, les aviateurs avaient leur manche à balai directement entre les jambes pour les manier … Cependant, si elle peut expliquer comment le terme s’est répandu parmi les aviateurs, cette théorie ne peut pas expliquer à elle seule l’apparition du terme.

En effet, le terme « joystick » fait sa première apparition avant la première guerre mondiale, en 1910, dans le journal de l’aviateur anglais Robert Loraine. Plusieurs chercheurs ont avancé l’idée que le « joystick » pourrait provenir d’un certain Joyce dont il serait l’invention, devenant au final « joystick » par compression, mais il est impossible de trouver un quelconque Joyce à qui attribuer effectivement la paternité de l’invention de l’expression la désignant (peut-être la théorie de « Joyce » n’est-elle qu’une invention pour éloigner les théories concernant une naissance graveleuse du mot ?). De toute façon d’ailleurs, avant la première guerre mondiale les manches à balais n’en étaient pas vraiment car il s’agissait plus d’un manche fixé dans une cloche retournée que d’un long bâton …

Robert Loraine, premier utilisateur connu du terme « Joystick » : 

loraine_aviator

Une autre théorie fait le lien avec un autre terme apparu en Angleterre vers la même époque, à savoir « joyride », dont on retrouve la première trace écrite en 1908. « Joyride » sert alors à désigner une « promenade » non-autorisée dans un véhicule à moteur … un virée dans une voiture volée en gros, « joy » faisant référence à une forme licencieuse de plaisir et « ride » à une échappée belle. Dans ce cas, peut-être que le terme est passé de la ballade en voiture à la ballade dans les airs, le « joystick » devenait particulièrement approprié pour désigner un moyen de locomotion nouveau et particulièrement grisant. 

Entre les allusions sexuelles bien potaches et les ballades en voitures volées, on ne sait plus ou donner de la tête dans cette rocambolesque histoire de “bâton de joie”. On a tous été bien amusés et surpris par cette histoire. Enfin, maintenant qu’on y pense, « bâton de joie » ça sonne très bizarre… D’après vous, quelle est l’explication la plus probable ?

Castelmoron-d’Albret, en Gironde, est la plus petite commune de France avec ses 8 petites rues

— @DailyGeekShow