12 207 personnes connectées

Ce chien a une capacité hors norme : il est capable de déceler un cancer de la thyroïde en reniflant de l’urine

Image-Une-chien

Depuis plusieurs millénaires, le chien accompagne l’Homme et l’aide pour diverses tâches, que ce soit pour protéger les troupeaux, aider les aveugles à se déplacer ou secourir des personnes après des catastrophes naturelles. Mais saviez-vous que le chien avait aussi une grande utilité dans le domaine médical ? En effet, un chien du nom de Frankie est capable de déceler le cancer de la thyroïde simplement en flairant de l’urine. SooCurious vous en dit plus sur cet exploit canin tout particulier.

thyroïde-1
La thyroïde via Shutterstock

Frankie est l’un de ces chiens particuliers. Il est en mesure d’identifier la présence ou l’absence de cancer de la thyroïde dans les échantillons d’urine humaine avec un résultat probant à 88,2 %. L’étude fut menée par l’université de l’Arkansas qui a rassemblé des échantillons d’urine de 34 patients présentant des problèmes thyroïdiens cliniques avant de subir une biopsie pour suspicion de cancer de la thyroïde. Quinze de ces biopsies ont révélé un cancer de la thyroïde, tandis que les 19 autres ont diagnostiqué une maladie thyroïdienne bénigne.

chien-1
Un chien avec du flair via Shutterstock

C’est là qu’intervient le chien Frankie : « Frankie est le premier chien dressé pour différencier la maladie de la thyroïde bénigne du cancer de la thyroïde en sentant l’urine d’une personne», a déclaré le spécialiste Arny Ferrando dans un communiqué. L’enquêteur principal de l’étude, Donald Bodenner explique que Frankie n’est que légèrement moins précis qu’une biopsie de la thyroïde standard avec une aiguille. Les résultats avec le chien offrent la possibilité d’une approche moins coûteuse et moins invasive pour le diagnostic de la maladie. Ainsi beaucoup de chiens peuvent avoir cette capacité.

chien-2
Un chien via Shutterstock

« Les procédures de diagnostic actuelles pour le cancer de la thyroïde donnent souvent des résultats incertains, menant à des procédures médicales récurrentes et à un grand nombre de chirurgies de la thyroïde effectuées inutilement », a expliqué Bodenner. « Des chiens pourraient être utilisés par les médecins pour détecter la présence de cancer de la thyroïde à un stade précoce et éviter la chirurgie. » Pour cette raison, le centre vétérinaire prévoit de former deux de ses chiens renifleurs pour apprendre à renifler le cancer de la thyroïde.

Les chiens n’ont pas fini de nous étonner. A la rédaction, on savait déjà que les animaux étaient très réceptifs à notre état de santé. D’ailleurs, les chiens peuvent savoir si nous sommes heureux ou tristes en regardant simplement notre visage. Mais nous étions loin de penser que certains d’entre eux pouvaient détecter un cancer en flairant simplement de l’urine. Pensez-vous que les animaux peuvent encore apporter beaucoup dans le domaine médical ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux