13 919 personnes connectées

Foncez pied au plancher avec WipEout, cette série de jeux de course futuristes imaginée par Sony

Piloter un vaisseau et l’utiliser pour faire des courses, ça vous tente ? Alors WipEout est fait pour vous ! Série de jeux emblématique de Sony, celle-ci vous invite à prendre part à des courses anti-gravité où tous les coups sont permis et où la vitesse est la clé de la victoire. Entrez donc dans l’univers futuriste de cette licence culte et appuyez sur le champignon, le drapeau à damier vous attend au bout de la piste.  

En 2052, le sport automobile a la cote. Les pilotes, toujours avides de vitesse et de victoires, affluent pour participer à la compétition du moment, celle où s’affrontent seulement les meilleurs. Cependant, dans le monde de WipEout, vous n’êtes pas aux commandes d’une Formule 1 ou d’une voiture de rallye, mais d’un vaisseau pouvant foncer à plus de 300 km/h. A vous de rejoindre l’une des 4 écuries en compétition et de vous faire un nom dans l’univers impitoyable et dangereux des courses anti-gravité.

wipeout-vaisseaux

Comptant parmi les premiers jeux de course proposant un univers futuriste, WipEout est une licence née en 1995 au cœur des studios Psygnosis. Si ce nom vous semble familier, c’est car ses développeurs/éditeurs ont travaillé entre autres sur la licence Shadow of the Beast, les jeux Lemmings et certains titres de la saga Destruction Derby. La série, exclusive au catalogue de Sony, compte 8 jeux répartis sur toutes les consoles de la firme.

Au niveau du fond, les jeux WipEout sont des jeux de course assez classiques proposant plusieurs modes de jeu. A chaque course, vous devez compter sur vos talents de pilote mais aussi sur le choix de votre vaisseau pour terminer premier ou battre la montre. C’est cependant le gameplay qui fait le charme du jeu car il vous faut contrôler la direction et les propulseurs de votre vaisseau. En maîtrisant les 2, vous pourrez atteindre des vitesses folles et prendre des virages serrés sans ralentir. Enfin, vous pouvez également utiliser des armes pour éliminer la concurrence (ou tout du moins pour les faire ralentir). Des nouveautés qui ont étonné les joueurs et qui ont fait le succès de la série.

wipeout-screenshot

En plus de son gameplay original et de ses modes de jeu, la saga WipEout s’est démarquée des autres jeux de course grâce à ses graphismes. Techniquement impressionnants au lancement de la série, les jeux WipEout ont toujours été très beaux et colorés. De ses premiers pas en 3D à la HD, la série s’est adaptée à toutes les évolutions technologiques.

Un souci du détail qui se retrouve même dans les B.O des jeux qui ont de quoi ravir les fans de The Prodigy, Orbital ou The Chemical Brothers, des groupes dont l’univers musical retranscrit au mieux l’atmosphère futuriste du titre. Du bon son, un visuel qui claque et un gameplay aux petits oignons, il n’en fallait pas plus pour que le titre devienne culte aussi bien pour les joueurs que pour les critiques.

Considéré par beaucoup comme un jeu phare du catalogue PlayStation, vous faites sans doute partie, si vous avez eu la console, de ceux qui ont rodé le jeu ou le niveau proposé dans le CD de démo. A la fois jeu vitrine et titre de lancement de la console, WipEout a réussi à s’imposer dès son premier opus comme une licence forte. Le premier jeu a d’ailleurs été nommé jeu de course de l’année en 1995, soit l’année de sa sortie. Avec une telle popularité et un concept tant futuriste qu’atypique, WipEout est vite devenu une référence du jeu vidéo qui a même inspiré d’autres titres comme Extrême-G ou Rollcage. Cependant, la licence ne s’est pas cantonnée à la PlayStation et est devenue au fil du temps une licence estampillée Sony.

Après le premier opus, chaque console de la marque a eu droit à son jeu WipEout et même à plusieurs titres. C’est la console qui l’a vu naître qui compte le plus de jeux avec 3 opus : le premier mais aussi WipEout 2097 (sorti en 1996 également sur Saturn, Amiga et Mac) et Wip3out, sorti en 1999.

wipeout-pure

La PS2 a vu passer en 2002 WipEout Fusion, la PS3 a eu son Wipeout HD en 2008 et même les portables ont eu leurs jeux de course futuristes. C’est ainsi que les joueurs PSP ont pu s’essayer à Wipeout Pure et Wipeout Pulse (aussi sorti sur PS2) tandis que les joueurs Vita ont pu mettre la main sur Wipeout 2048. Le jeu a même fait une infidélité à sa marque avec Wipeout 64, sorti sur N64 afin de concurrencer Extrême-G mais surtout F-Zero X.

 

Profitant d’une réalisation soignée jusque dans les plus petits détails, WipEout fait partie de ces licences que les joueurs n’oublieront jamais. Entre un univers très futuriste et un système de jeu assez technique, les jeux ont su conquérir les fans de mondes alternatifs et ceux qui préfèrent les courses. L’engouement des fans n’est pas forcément aussi intense qu’à ses débuts mais la saga reste pour beaucoup l’une des meilleures de Sony. Si vous n’avez donc pas eu l’occasion de rejoindre d’autres pilotes au cœur d’une course anti-gravité, foncez sur la piste : votre vaisseau vous attend.

A ceux qui osent, rien n’est impossible.

— Matthew Gregory Lewis