13 174 personnes connectées

Vous êtes loin d’imaginer à quel point vous êtes relié à chaque personne vivant sur notre planète

une-reseaux-sociauxUne étude de Facebook montre comment tous les internautes sont reliés via Shutterstock

A mesure que l’univers numérique, notamment via les réseaux sociaux, prend de l’ampleur, le monde réel, lui, devient de plus en plus petit. C’est ce que met en évidence une étude publiée par Facebook et qui montre que les individus sont de plus en plus connectés grâce à Internet. SooCurious vous présente cette analyse publiée par la multinationale américaine.

En 1929, un écrivain hongrois du nom de Frigyes Karinthy a élaboré la théorie dite « des 6 poignées de main ». Elle établie que toute personne peut être reliée à n’importe quelle autre sur la planète via seulement six intermédiaires. Mais c’était sans compter sur les nouvelles technologies, apparues bien plus tard et qui ont largement accéléré les relations humaines et rapproché les interlocuteurs.

Poignée-de-main-shutterstock Une poignée de main via Shutterstock

Véritable symbole des nouvelles technologies et de l’explosion d’Internet, Facebook compte 1,59 milliard d’utilisateurs et a atteint les 12 ans d’existence en février 2016. Pour l’occasion, la multinationale a publié une étude sur un blog dédié. Grâce à un algorithme, des chercheurs ont déterminé qu’il était possible de relier deux personnes présentes sur la plateforme en ligne via, en moyenne, 3,57 intermédiaires.

Ce chiffre varie pour chaque internaute présent sur Facebook. Pour le fondateur de l’entreprise américaine, Mark Zuckerberg, il est par exemple de 3,17. Pour Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, il tombe même à 2,92. L’article précise aussi que « la majorité des gens sur Facebook ont un degré moyen de séparation compris entre 2,9 et 4,2 ». Mais pour en avoir le coeur net, chacun peut se connecter sur le site de l’étude et découvrir la moyenne d’intermédiaires qui le sépare de n’importe quel autre utilisateur du réseau social.

 

Mark Zuckerberg : 

Mark-Zuckerberg

L’étude de Facebook, si elle ne s’appuie que sur une partie des 7,3 milliards d’êtres humains qui peuplent notre planète, met tout de même en évidence le rapprochement manifeste entre les hommes, grâce à Internet et à son développement exponentiel ces dernières années. Si ce type de recherches vous intéresse, découvrez également ces études scientifiques qui prédisent l’état de la population mondiale en 2300.

Ces articles vont vous plaire

La plupart des rues au Japon n’ont pas de nom ni de numéro

— @DailyGeekShow