12 681 personnes connectées

Face aux mauvaises critiques, les films DC Comics changent de ton pour plus d’optimisme

dc-comics-une

Des héros sombres, durs au passé difficile, des scénarios violents ou tristes et une tendance à aller vers le sanglant, voilà ce qui différencie DC Comics de son concurrent Marvel. Pourtant, cette année, il semblerait que la maison d’édition et ses productions cinématographiques soient vouées à changer de ton, comme l’ont expliqué les deux hommes à la tête de DC Entertainment.

C’est en effet ce que viennent de déclarer Geoff Johns et Jon Berg, les deux hommes à la tête de DC Entertainment, la filiale cinématographique de DC Comics. C’est Johns qui, en premier, a fait part de sa volonté d’orienter les longs-métrages vers une nouvelle ambiance. Alors qu’il donnait une interview au Wall Street Journal et après avoir dévoilé les nouveaux visages des prochaines productions, l’ancien auteur de comics s’est confié au journaliste : « A tort, par le passé, je pense que le studio s’est dit, ‘Oh, les films DC sont réalistes et sombres et c’est ce qui les rend différents.’ Cela ne pouvait pas être plus faux ».

batman-v-superman

Soulignant, à raison, que DC Comics représente aussi l’espoir à travers ses récits, une certaine vision de l’optimisme, il continue sa déclaration en prenant l’icône de la maison d’édition en exemple : « Même Batman a cette lueur en lui. S’il ne le pensait pas, il ne se battrait pas pour des lendemains meilleurs, il arrêterait. »

Il semble que les retours concernant le blockbuster Batman V Superman aient participé à ce besoin de changement puisque de nombreux spectateurs ont partagé leur déception concernant le manque d’optimisme dans le long-métrage. Cette nouvelle orientation tient, bien évidemment, du mauvais accueil critique des derniers films, y compris les mauvaises critiques de Suicide Squad. En effet, comme le rapporte l’interview-programme dans laquelle les propos du co-président ont été relayés, les chutes d’audience des secondes semaines sont habituellement dues à un mauvais bouche à oreilles.

suicid-squad

Un manque à prendre en compte même si les deux films combinés ont rapporté 1.5 milliard de dollars au box office mondial, faisant d’eux les plus grands succès de l’année. Warner Bross, accusant le coup de ces échecs a reconnu un manque de créativité avant d’enchaîner directement avec les prochaines sorties, martelant les calendriers de ses nouvelles productions.

De ce changement de position, découlent des modifications drastiques des films prévus, dont la Justice League. Le crossover, qui se voulait déjà beaucoup moins sombre que ses prédécesseurs, fut remanié par le réalisateur Zack Snyder, le scénariste Chris Terrio et les co-présidents Geoff Johns et Jon Berg pour offrir plus de légèreté au spectateur. A ce propos, Jon Berg a déclaré : « Nous avons accéléré l’histoire pour arriver à la partie espoir et optimisme un peu plus rapidement ». La Justice League, qui devait voir ses aventures étalées sur deux films n’aura finalement qu’un seul long métrage.

aquaman

De nombreux changements donc, dont nous serons témoins durant la fin d’année et en découvrant les prochains films de DC Comics. En espérant toutefois que cette soudaine envie d’optimisme façon Marvel ne jette pas un froid aux super-héros de la maison d’édition.

Ces articles vont vous plaire

— Khalil Gibran

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille