13 172 personnes connectées

3 comportements à éviter si vous ne souhaitez pas ruiner vos vacances de fin d’année

femme-conges-noel

En général, le meilleur moyen de NE PAS passer de joyeuses fêtes de fin d’année, c’est de ne pas savoir couper les ponts avec son travail : les vacances, c’est fait pour décompresser, pas pour continuer à cravacher ! Afin d’éviter de vous retrouver dans cette situation, voici les 3 comportements à éviter si vous ne voulez pas ruiner vos congés. 

 

1. Ne planifier aucun temps libre pour le mois de décembre

femme-stress-shopping-noel

Et vous avez certainement de bonnes raisons : le mois de décembre est super chargé en boulot et vous n’aurez, de toute façon, jamais le temps de penser à toutes les choses qui vont de pair avec Noël. Cela dit, vous savez ce que vous pourriez faire ? Partons du principe que vous faites des semaines de 5 jours et qu’il vous reste des jours à poser : pourquoi ne pas en poser un chaque semaine du mois ? Peu importe le jour, du moment que vous profitez des fêtes. Enfin, savoir que vous avez un jour de repos en plus chaque semaine vous aidera à mieux gérer la pression qui va avec la saison ;).

 

2. Rester branché sur la fréquence « travail » même lorsque vous êtes en repos

email-sur-telephone

C’est un fait, la période de Noël est le moment de l’année où les exigences de chacun en matière de réactivité sont diminuées. Cela dit, au lieu de saisir cette occasion, beaucoup de personnes préfèrent se la jouer martyr et ruiner leurs congés en continuant à checker leurs mails toutes les deux minutes, et ce même pendant leurs jours de repos. Si votre but est de passer un hiver affreux, c’est la voie à suivre ;).

En revanche, si au contraire vous souhaitez profiter de vos vacances, la première chose à faire est de rester le plus loin possible de votre téléphone professionnel. Selon des consultants, plus on passe de temps sans ouvrir d’emails, plus le stress diminue et plus on positive par rapport à son boulot. Voilà ce que vous devriez faire ;). Mais ça, il n’y a que vous qui puissiez décider de le faire !

 

3. Laisser la pression l’emporter

stress-noel

Nous sommes tous plus ou moins stressés par le travail, un stress qui est en général décuplé à l’approche de Noël. En effet, entre la préparation des vacances et la cloture de l’année, on a tendance à se sentir en permanence à court de temps. Cette pression supplémentaire donne généralement lieu à une période de lamentations intempestives pendant laquelle on ne peut s’empêcher de se lamenter sur son propre sort et d’en faire profiter son entourage. En agissant de la sorte, vous ne faites qu’augmenter votre taux de stress.

Mais devinez quoi : VOUS êtes responsable de votre quotidien ! Plus vous vous focalisez sur les choses qui vous stressent et le manque de temps, plus votre attitude sera négative. Et si vous ne vous plaigniez pas ? Et si vous anticipiez cette période en accomplissant chacune de vos obligations sans stress et dans les temps ? Tout cela pour dire que lorsque vous êtes tenté de passer du côté obscur, ressaisissez-vous et pensez à ce que vous attendez de cette fin d’année. Si vous souhaitez passer vos vacances de Noël au calme, il n’y a pas de raison que vous n’y arriviez pas ;).

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous avez toutes les cartes en main pour passer de joyeuses fêtes. Au bureau, chacun des membres de l’équipe s’est promis de couper complètement les ponts avec le boulot le temps des vacances : cette année, on pense à nous :) ! Avez-vous d’autres astuces à partager avec nos lecteurs pour profiter au mieux des congés de fin d’année sans penser à votre travail ?

Ces articles vont vous plaire

— @UNICEF_france

Dans le monde, plus de 30 000 000 de filles en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisées.