Signal Hill, la colline où la communication sans fil est née

Signal Hill, la colline où la communication sans fil est née

En 1901, l’inventeur italien Guglielmo Marconi réalise une véritable prouesse technique en recevant la première transmission sans fil transatlantique de l’Histoire. Codé en morse, le message a parcouru plus de 3 000 kilomètres, depuis les Cornouailles en Angleterre, jusqu’à l’île de Terre-Neuve au Canada. Retour sur cet évènement historique méconnu.

UN LIEU CHARGÉ D’HISTOIRE

La colline de Signal Hill surplombe la ville de Saint-Jean de Terre-Neuve. Des fortifications sont bâties sur ses flancs escarpés, et on accède à son sommet en empruntant un long sentier pavé. Désigné lieu historique national du Canada en 1951, cet endroit a été le théâtre de la première transmission sans fil transatlantique de l’Histoire.

On doit cette révolution technologique au physicien et inventeur italien Guglielmo Marconi, qui s’illustrera une nouvelle fois dans ce domaine quelques années plus tard en fondant la première compagnie internationale de radiodiffusion.

La Colline de Signal Hill

Né dans une famille italienne aisée de Bologne, Marconi reçoit une éducation solide et se passionne dès son plus jeune âge pour la science, et plus particulièrement pour la transmission des ondes électromagnétiques dans l’air.

Guglielmo Marconi (1874-1937)

En 1894, il est le premier à démontrer qu’en mettant à la terre un émetteur et un récepteur, et en augmentant la hauteur d’une antenne, il peut étendre la portée d’un signal. Malheureusement, peu de gens en Italie s’intéressent à ce type de découvertes.

Marconi décide alors de s’installer en Grande-Bretagne, où il fait breveter son invention et trouve des investisseurs afin de poursuivre ses recherches. Le physicien cherche notamment à prouver qu’une onde radio longue distance suit la courbure de la Terre et ne se dirige pas vers l’espace.

L’INVENTEUR ITALIEN SOUHAITE DÉMONTRER QUE LES ONDES RADIOS SUIVENT LA COURBURE DE LA TERRE

L’inventeur italien va ensuite parcourir la côte est de l’Amérique du Nord à la recherche du lieu idéal pour réaliser cette transmission transatlantique expérimentale.

Il jette d’abord son dévolu sur un affleurement rocheux situé dans la baie du Massachusetts, mais une série de tempêtes océaniques terribles endommagent son équipement et le poussent à reconsidérer son choix.

C’est finalement sur l’île de Terre-Neuve que Marconi trouve l’endroit qu’il recherche. Distant d’environ 3 500 kilomètres des côtes anglaises, Signal Hill n’est peut-être pas le point le plus à l’est de l’Amérique du Nord, mais la colline s’avère largement moins exposée aux caprices de l’océan.

Marconi en train d’installer ses antennes et son équipement au sommet de Signal Hill

3 500 KM SÉPARENT POLDHU DE SIGNAL HILL

De l’autre côté de l’Atlantique, Marconi a choisi Poldhu, un emplacement situé à l’Ouest de la péninsule de Lizard en Cornouailles, pour y installer la station qui enverra le signal en direction du Canada.

Séparée de Marconi par des milliers de kilomètres et n’ayant aucune nouvelle de ce dernier depuis plusieurs semaines, l’équipe anglaise navigue à vue et doit de plus faire face à des conditions météorologiques difficiles. Durant plusieurs jours, les scientifiques de Poldhu transmettent à heure fixe un message simple composé de trois points courts : le signal pour la lettre « S » en code Morse international.

Le site de Poldhu en Cornouailles, depuis lequel est émis le signal capté par Marconi

Sur l’île de Terre-Neuve, le physicien italien se bat contre le froid et les vents violents venus de l’océan, qui l’obligent à utiliser des ballons et des cerfs-volants afin de maintenir les différentes antennes qu’il a installées en position verticale.

Chaque jour, à l’heure convenue, Marconi enfile ses écouteurs dans l’espoir d’entendre le fameux signal composé de trois points courts, et c’est finalement le 12 décembre 1901 que l’inespéré se produit.

En parvenant à recevoir la première transmission radio transatlantique de l’Histoire, Marconi cloue définitivement le bec de ses détracteurs, qui soutenaient jusqu’alors que la courbure de la Terre limiterait ce type de transmissions à quelques centaines de kilomètres, et révolutionne le domaine des communications sans fil.

EN ÉTABLISSANT LA PREMIÈRE TRANSMISSION RADIO TRANSATLANTIQUE, MARCONI RÉVOLUTIONNE LE MONDE DE LA COMMUNICATION

Marconi est colauréat du prix Nobel de physique en 1909 en reconnaissance de ses contributions au développement de la télégraphie sans fil

Marconi et le physicien allemand Ferdinand Braun reçoivent le prix Nobel de physique en 1909. L’italien se tourne ensuite vers l’expérimentation d’ondes radio plus courtes et plus puissantes. Il disparait en 1937, et le jour de ses funérailles, l’ensemble des stations de la BBC restent silencieuses durant deux minutes afin de souligner sa contribution essentielle au développement de la radiodiffusion.

Chaque seconde, un peu moins de 1000 briques de Lego sont fabriquées et vendues dans le monde

— @DailyGeekShow