Ça peut sembler surréaliste, et pourtant les tornades de feu existent bel et bien. Bien que leur apparition ne soit pas aussi apocalyptique que dans un film de science-fiction, elles restent tout de même un phénomène assez dangereux, mais rare.

Lorsque des incendies de forêt intenses se produisent, ils engendrent parfois un événement météorologique rare appelé tornade de feu. Malgré son appellation, une tornade de feu n’est pas une tornade au vrai sens du terme. En fait, elles se produisent lorsqu’une rafale d’air extrêmement chaud souffle à travers le feu à un certain angle, produisant un élan de rotation qui aspire ensuite les braises et les débris. Généralement, les tourbillons de feu sont assez petits, mais ils peuvent prendre des proportions plus massives et destructrices, se transformant en une tempête de feu.

Quoi qu’il en soit, la taille des tornades de feu varie généralement entre 90 et 120 mètres de hauteur, contre 6 à 15 mètres de largeur. Ils sont insufflés par du vent soufflant à une vitesse de 160 à 480 kilomètres par heure. Il faut faire attention puisque les tornades de feu peuvent se déplacer à une vitesse d’environ 10 kilomètres par heure, et cela, en générant des températures dépassant les 1000 degrés Celsius à l’intérieur de la colonne. Bien évidemment, tenter d’éteindre une tornade de feu n’est pas une tâche aisée, mais ces dernières finissent généralement par s’éteindre toutes seules au bout de quelques minutes, ou une heure tout au plus.

Si les tornades de feu sont encore considérées comme des phénomènes rares, elles sont de plus en plus fréquentes à cause des nombreux incendies générés par les canicules. Récemment, une impressionnante tornade de feu est apparue en Californie, alertant les habitants et les responsables météorologiques de la zone concernée.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de