En Chine, dans la ville de Wuling, se trouvent plusieurs montagnes. Parmi elles, Fanjingshan, le plus haut sommet de la chaîne de montagnes, qui comprend le mont Fanjing, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2018. Les bouddhistes chinois considèrent Fanjingshan comme une montagne sacrée si bien qu’ils y ont érigé au sommet, à 2.336 mètres d’altitude, deux temples : le temple de Bouddha et le temple de Maitreya.

Un profond témoignage de foi et de dévotion

Le mont Fanjing se trouve dans la réserve naturelle nationale de Fanjingshan, dans la province de Guizhou. Ce mont revêt une importance capitale pour les bouddhistes, ils pensent qu’il s’agit du bodhimanda ou le lieu où a eu lieu l’illumination du bouddha Maitreya. D’ailleurs, les fervents croyants ont construit deux temples sur ce mont dès le 7e siècle avant notre ère. Ils avaient alors acheminé les matériaux après que la route de Zangke a été construite.

La construction des temples de Fanjingshan a connu son apogée durant la dynastie Ming. A cette époque, près de 50 temples bouddhistes ont été érigés le long de la montagne pour servir de refuges aux pèlerins qui se dirigeaient vers ce lieu sacré. Malheureusement, la plupart de ces lieux ont été détruits au fil du temps même si les vestiges architecturaux et la région restent des lieux prisés par les touristes, tant laïques que bouddhistes.

A la découverte du temple de Bouddha et de Maitreya

Le sommet du Fanjingshan connait plusieurs appellations comme le Red Clouds Golden Summit (le sommet en or des nuages rouges) ou encore le New Golden Summit. Dans tous les cas, plusieurs personnes sont convaincues que c’est là que l’on trouve la meilleure vue du monde. Mais c’est également à cet endroit, à 2.336 mètres d’altitude, que l’on trouve les temples de Bouddha et de Maitreya. Les deux temples sont séparés par une gorge et les touristes passent d’un temple à un autre par un étroit pont de pierre.

Toutefois, soyez prévenu que pour parvenir tout là-haut, il vous faudra gravir 8.888 marches, soit environ 4 heures d’ascension. Néanmoins, n’ayez crainte car tout le long de chemin, il y a des aires de repos avec des lieux de restauration. Outre ces deux temples spectaculaires, le mont Fanjing est également rempli d’étranges formations rocheuses.

Par ailleurs, pour les amoureux de la nature, sachez que Fanjingshan est un vrai trésor de biodiversité. Elle abrite effectivement plus de 2.000 espèces de plantes endémiques et des centaines d’animaux en voie de disparition dont certains datent même de la période tertiaire, c’est-à-dire il y a 66 millions à 2 millions d’années avant notre ère. Fantastique, non ?

— Keitma / Shutterstock.com
— clkraus / Shutterstock.com
— clkraus / Shutterstock.com
— clkraus / Shutterstock.com
— clkraus / Shutterstock.com
— clkraus / Shutterstock.com
— Jimmy Yan / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Jimmy Yan / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com
— Sanyanwuji / Shutterstock.com
— Keitma / Shutterstock.com

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de