Découvrez le monde ravagé de Shardlight, ce point’n click émouvant à l’histoire remarquable

L’apocalypse, la fin du monde, l’extinction de l’humanité, voilà des thèmes récurrents dans les œuvres de science-fiction : ouvrant toutes sortes de possibilités scénaristiques, la fin du monde telle que nous la connaissons permet de faire table rase du passé et de recréer des ruines, une histoire fascinante qui ne demande qu’à être développée. A l’instar des films, livres ou comics, les jeux puisent souvent dans cette idée la base de leur trame. Shardlight est de ceux-là et propose un univers fascinant à découvrir.

Imaginez le monde en plein conflit : la montée des tensions entre les superpuissances, une première bombe et la guerre éclate conduisant l’humanité à détruire ses civilisations. Villes et villages ravagés, populations annihilées et toute une histoire à reconstruire. Voilà l’idée de départ de Shardlight, un point’n click formidable qui vous plonge au cœur d’un monde post-apocalyptique ravagé par l’homme et sa folie des grandeurs.
Alors que le monde vient d’être détruit, des survivants se relèvent, s’organisent et tente de reconstruire comme ils peuvent un semblant de foyer. Parmi eux, des aspirants dirigeants récupèrent ce qu’ils savent de la politique pour devenir les Aristocrates. Autoproclamés à ce titre, il décident de l’évolution de ce nouveau monde usant de la force pour obtenir les dernières richesses de cette planète ravagée. En face, ceux qui tentent juste de survivre et qui ont su se relever de la guerre nucléaire doivent faire face à de nouveaux problèmes : affamés, assoiffés et malades à cause des retombées nocives, ils font de la lutte leur quotidien.

Touchés par une pandémie nommée « poumons verts », ils meurent en quelques semaines et ceux qui arrivent à tenir sont placés en quarantaine, pour y mourir discrètement, loin des regards de leurs congénères. Pour survivre une seule solution : mettre la main sur le vaccin. Tombé entre les mains des Aristocrates, il est utilisé sur la nouvelle noblesse et les autres, petites gens, doivent participer à une loterie pour avoir la chance d’en obtenir quelques gouttes. Voilà le tableau dépeint par Wadjet Eye Games, le studio de développement à l’origine de cette petite œuvre d’art vidéoludique un brin pessimiste.shardlight-3`On vous propose d’y rencontrer un personnage survivant, votre héroïne : Amy Wellard. Touchée depuis peu par la pandémie, elle doit gagner une dose du vaccin pour avoir une chance de survivre. Sa vie déjà entièrement chamboulée le sera d’autant plus quand elle deviendra, du jour au lendemain, la protectrice des opprimés.

Si le scénario a de quoi épater le nouveau joueur (bien qu’ayant un des thèmes les plus récurrents dans les jeux du genre), son gameplay n’a rien de très extraordinaire. Si on aurait apprécié un point’n click plus travaillé, son aspect commun ne dessert pas l’œuvre pour autant. Différentes énigmes viendront ponctuer l’épopée de l’héroïne mais c’est bel et bien les personnages que l’on retiendra : plusieurs d’entre eux viendront vous parler et les dialogues de Shardlight étant bons, on se souviendra de chacune de leurs apparitions.
shardlight-apocalypseAutre chose à retenir : les décors. Joliment travaillés, ils nous plongent à merveille dans le scénario : c’est dans un monde brisé que nous pénétrons en lançant la partie et l’ambiance retranscrite correspond parfaitement au scénario. Bien qu’étant en pixel art, un art qui apporte généralement un aspect « mignon » aux productions vidéoludiques, le travail artistique du jeu ne va jamais à l’encontre de sa trame. Un bonheur pour les yeux.

Dès sa sortie en mars 2016, ce jeu d’aventure a su plaire aux gamers et critiques et si son gameplay n’a pas fait l’unanimité, c’est le travail d’écriture et artistique qui a su mettre tout le monde d’accord. C’est sur l’émotion que joue Shardlight, la peur et l’attachement à son personnage. Impossible de ne pas s’attrister du sort de ces humains dans un tel environnement ni de leurs nouveaux problèmes, encore et toujours liés à la folie des grandeurs de l’homme.

Shardlight-2

shardlight-1

 

Point’n click surprenant et émouvant, Shardlight vous emmène dans une aventure humaine dans un monde ravagé par l’homme et ses ambitions démesurées. On se range du côté des victimes alors qu’elles tentent, une dernière fois, de prendre leur droit de vie en main. Le jeu vous donnera envie de vous replonger dans les plus grands romans de science-fiction tant il vous plongera dans une ambiance travaillée et fascinante. Un jeu à découvrir de toute urgence, avant la fin du monde !


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux