Les soucoupes volantes, les petits hommes verts ou gris, les sondes anales ou autres opérations saugrenues, etc. Tous ces éléments font partie de notre perception des extraterrestres. Mais d’où vient l’idée de petits aliens verts ou gris ?

Des légendes urbaines à l’origine de notre vision des extraterrestres ?

Le concept de petits êtres verts existe depuis des siècles. On connaît tous les gobelins, mais peut-être un peu moins les enfants de Woolpit. Ces deux enfants auraient été découverts au XIIe siècle en Angleterre. 

Le petit garçon et sa sœur avaient une peau teintée de vert. En plus, ils portaient des vêtements étranges, parlaient une langue inconnue et refusaient tous deux de manger. En somme, il existe dans le folklore des légendes dans lesquelles on parlait déjà de petits hommes verts.

Des références aux « petits hommes verts » dès le XIXe siècle

Le premier exemple connu du terme « petits hommes verts » utilisé pour décrire les extraterrestres, se trouve dans un conte publié dans la Constitution d’Atlanta en 1899. Ce conte est intitulé Green Boy From Hurray, « Hourra » étant une autre planète. Beaucoup plus célèbre, la série le Cycle de Mars – ou Barsoom – d’Edgar Rice Burroughs présentait des extraterrestres verts venant de Mars. Bien que dans ce cas, ils ne soient pas du tout « petits », mais environ deux fois plus grands que les humains. D’ailleurs, on a pu voir l’adaptation au cinéma de ces romans avec le film John Carter.

© The Walt Disney Company France – John Carter via Allociné

En 1938, avec la diffusion radio du célèbre roman La Guerre des mondes d’H.G. Wells, il semblerait que cette idée soit déjà fermement ancrée dans la culture pop. Après la supposée panique de masse qui s’est produite pendant cette émission – en réalité elle n’a pas eu lieu, contrairement à la croyance populaire – de nombreux chroniqueurs en ont toutefois parlé le lendemain en utilisant le terme « petits hommes verts » comme synonyme d’ « aliens ». Comme c’est souvent le cas aujourd’hui, ces récits semblaient utiliser le terme pour se moquer plutôt que de décrire littéralement des extraterrestres.

Dans la culture pop, ce terme a survécu avec de petits extraterrestres verts apparaissant dans d’innombrables fictions, telles que Doctor WhoStar TrekToy Story. Et sans oublier le plus célèbre de tous les petits extraterrestres verts : maître Yoda.

Du vert au gris

Fait intéressant, dans tous les articles relatant de possibles enlèvements, aucun ne fait référence à de « petits hommes verts ». Mais à des « petits humanoïdes gris ». Cette description donnée par ceux qui prétendent avoir été enlevés est très courante. Elle représente 43 % des rapports d’enlèvements aux États-Unis, 50 % en Australie et 90 % au Canada. Il est également intéressant de noter qu’elle représente seulement 12 % des rapports d’enlèvements au Royaume-Uni et 20 % dans le reste de l’Europe. Alors, d’où est venue l’idée commune d’extraterrestres sans poil, aux yeux noirs et à la peau grise ?

Cette idée nous vient encore du célèbre auteur de science-fiction, H.G. Wells. Dans The Man of the Year Million de 1893, l’auteur y décrit des humains évolués et qui sont devenus de grands êtres noirs, à la tête chauve, aux yeux ovales et à la peau grise. Wells a par la suite répété des descriptions similaires dans d’autres œuvres, notamment en représentant parfois des extraterrestres.

De là, Gustav Sandgren a doublé cette description des extraterrestres dans son livre de 1933 intitulé The Unknown Danger.

« (…) leur tête était grosse et chauve, avec un front fort et carré, un très petit nez et une petite bouche et un menton faible. (…) les yeux – grands, sombres, brillants, avec un regard acéré. » 

Gustav Sandgren, The Unknown Danger 

Un couple enlevé en 1961

Barney et Bety Hills ont prétendu avoir été enlevés par des extraterrestres le 19 septembre 1961. Ils sont descendus de leur voiture pour inspecter une lumière étrange venant du bas-côté. Puis, ils se sont réveillés quelques kilomètres plus loin. Ayant un trou de mémoire de deux heures, Betty a commencé à faire des recherches et a même fait des rêves avec des extraterrestres.

Puis, deux ans plus tard, le couple se fait hypnotiser. Betty finit par se souvenir d’extraterrestres gris et sans poil, relativement sympathiques. Ils auraient emmené le couple à bord de leur vaisseau et auraient ensuite procédé à un examen approfondi et un peu violent. Son mari avait aussi des souvenirs assez similaires à ceux de sa femme. Mais bon, ils ont eu deux ans pour se concerter.

© Park Circus – Rencontre du 3ème type via Allociné

Ce qui est étonnant, c’est que de nombreux éléments décrits par le couple ressemblent à ceux présents dans des œuvres de fiction. De plus, il existait un phare sur Cannon Mountain qui était entièrement visible de la route. A peu près là où Betty et Barney prétendent avoir vu une lumière mystérieuse. De quoi se poser des questions sur la véracité de cet événement.

Néanmoins, l’incident a fait la une des journaux et a même inspiré certaines productions, contribuant à populariser et à renforcer la notion d’aliens gris. En plus de contribuer à populariser les « petits hommes gris », l’enlèvement de Betty et Barney a fini par « inspirer » de nombreuses autres personnes affirmant qu’elles avaient également été enlevées par des êtres étrangement similaires.

Cette vision stéréotypée d’aliens s’est ensuite renforcée au cinéma et à la télévision depuis. On pense aux Rencontres du troisième type de 1977, ou même Communion en 1989. Viennent ensuite les célèbres X-Files, Stargate SG-1, South Park et de nombreuses autres fictions présentant des variantes, mais garantissant la reproduction du stéréotype décrit par H.G. Wells qui serait certainement à l’origine de tout ceci…

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
David DZIMIRA Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
David DZIMIRA
Invité
David DZIMIRA

Les sondes anales ou spatiales??? Voyez votre titre