Les conifères : lumière sur l’une des plantes les plus anciennes au monde

Les conifères : lumière sur l’une des plantes les plus anciennes au monde

Il existe deux types d’arbres sur notre planète : les arbres conifères et les arbres feuillus. Les arbres à feuilles caduques ou larges ont des feuilles plates et vertes qui sortent au printemps et se détachent généralement à l’automne. Les arbres fruitiers sont un bon exemple d’arbres à feuilles caduques. Les conifères, par contre, ont des aiguilles vertes au lieu de larges feuilles. Ils ont tendance à avoir des feuilles persistantes, bien que certaines espèces perdent tout de même les aiguilles en hiver. Les arbres de Noël sont des conifères.

Les Pinophyta, également connus sous le nom de Coniferophyta ou Coniferae, ou communément en tant que conifères, sont une division de plantes terrestres vasculaires contenant une seule classe existante, le Pinopsida. Tous les conifères existants sont des plantes ligneuses vivaces à croissance secondaire. La grande majorité sont des arbres, bien qu’il existe également quelques arbustes conifères. Les exemples de conifères incluent les cèdres, les sapins, les cyprès, les genévriers, les pins, les séquoias, les épicéas et les ifs.

Pixabay

Les conifères sont donc un magnifique groupe de plantes de gymnospermes qui produisent des graines sans fruits ni fleurs. Les conifères sont tous des plantes ligneuses et leurs feuilles ressemblent à des aiguilles ou à des écailles. Les conifères datent du Carbonifère, il y a environ 300 millions d’années. Un grand nombre des familles de conifères actuelles se sont développées dans le Trias supérieur ou le Jurassique inférieur, et certains genres contemporains sont apparus au milieu du Jurassique.

LES CONIFÈRES NE SONT PAS TOUS VERTS ; ILS PEUVENT AUSSI ÊTRE ROUGE, BRONZE, JAUNE OU MÊME BLEU

Les conifères constituent de loin le plus grand groupe de gymnospermes avec environ 630 espèces dans le monde, soit une approximation totale d’environ 860 espèces. Les conifères sont le plus grand groupe de gymnospermes d’un point de vue écologique et économique. À une époque, les conifères étaient dominants dans les communautés végétales du monde entier. À l’heure actuelle, ce n’est plus le cas, mais ils dominent encore dans de nombreuses forêts. Les conifères sont appelés ainsi, car la plupart d’entre eux portent les graines dans des structures spécialisées appelées cônes.

Pixabay

Les espèces de conifères sont présentes partout dans le monde sauf en Antarctique. Les plus vastes peuplements de conifères se trouvent dans les hautes latitudes de l’hémisphère nord, dans les forêts boréales d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Europe. Les conifères sont également courants dans les régions tropicales. On trouve dans les tropiques une plus grande diversité de conifères que dans les latitudes plus élevées, même si ces régions ont tendance à être dominées par des plantes à angiospermes à feuilles larges.

La reproduction au sein des conifères est relativement simple. Les conifères ne produisent pas de fleurs, mais font pousser des cônes pour retenir leurs graines. La plupart de ces arbres produisent des cônes mâles porteurs de pollen et des cônes femelles porteurs de graines. Les deux types de cônes apparaissent sur la même plante, et le vent est amplement suffisant pour servir de pollinisateur. Une fois fertilisés, les cônes femelles commenceront à produire des graines. Cela peut prendre jusqu’à deux ans pour que les graines d’un cône femelle atteignent leur maturité, et tombent au sol ou libèrent les graines du cône.

Pixabay

Pourquoi les conifères sont importants ?

Les conifères ont de nombreuses utilisations qui leur confèrent une importance écologique et économique considérable. Dans de nombreuses régions de l’hémisphère nord, les conifères constituent la majorité de la biomasse et constituent une source importante de production primaire pour de nombreux écosystèmes. Les conifères sont aussi importants en tant que puits de carbone, car la photosynthèse élimine le carbone de l’atmosphère et leurs troncs géants peuvent stocker d’immenses quantités de carbone pendant des centaines, voire des milliers d’années. De plus, les conifères constituent un habitat et un abri importants pour de nombreuses espèces animales.

Économiquement parlant, la croissance rapide et les bonnes propriétés du bois font de nombreuses espèces de conifères un bois idéal. La grande majorité de la production mondiale de bois provient du traitement de nombreuses essences de conifères communément appelés résineux. Les conifères ont également une importance mondiale pour leur utilisation en tant que pâte à papier pour la production de papier. Cela sans oublier les valeurs culturelles telles que les arbres de Noël. Certaines espèces de conifères ont même des graines comestibles.

Pixabay

Il ne faut pas non plus oublier que les conifères sont des plantes ornementales populaires dans les parcs, les cimetières et autres lieux publics ; ainsi qu’autour des maisons et des jardins privés. Bien que peu d’espèces soient cultivées à l’intérieur comme plantes d’intérieur, le sapin de Noël traditionnel d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord apporte le parfum et la fraîcheur de la forêt dans les maisons au plus profond de l’hiver septentrional.

En Syrie, 1 enfant sur 3 n’a connu que la guerre durant toute sa vie.

— @UNICEF_france