La pieuvre Dumbo, l’adorable petit céphalopode qui fascine les scientifiques du monde entier

La pieuvre Dumbo, l’adorable petit céphalopode qui fascine les scientifiques du monde entier

Au fond de l’océan vit une pieuvre portant le nom d’un personnage de film de Disney. La pieuvre dumbo tire en effet son nom du personnage de Dumbo, l’éléphant qui utilisait ses énormes oreilles pour voler. La raison de l’attribution de ce nom étant que poulpe dumbo « vole » dans l’eau, mais les voltes sur le côté de sa tête sont en fait des nageoires, et non des oreilles. Cet animal rare présente d’autres traits inhabituels, à savoir des adaptations à la vie dans les profondeurs froides et pressurisées. La pieuvre dumbo est donc un animal marin fascinant à étudier de plus près.

Les pieuvres dumbo sont connues comme étant les espèces qui vivent dans les plus lointaines profondeurs des océans de toutes les espèces de poulpes. Ils vivent sur le fond marin ou planent juste au-dessus de celui-ci à des profondeurs allant de 3000 à 4000 mètres. Il existe environ 17 espèces de poulpes dumbo appartenant à un groupe appelé « poulpe parapluie », car elles peuvent flotter avec un air de parapluie. Ces animaux appartiennent au genre Grimpoteuthis, qui est à son tour un sous-ensemble de la famille des Opisthoteuthidae, les pieuvres faîtières. Il existe des distinctions entre toutes les espèces de pieuvres dumbo, mais tous sont des animaux bathypélagiques, trouvés au fond de l’océan.

© NOAA Photo Library

 

A quoi ressemble une pieuvre dumbo ?

La taille moyenne d’une pieuvre dumbo est de 20 à 30 centimètres de long, mais les scientifiques ont également découvert un spécimen qui mesurait 1,8 mètre de long et pesait 5,9 kilogrammes. L’animal vivant dans les eaux très profondes, il est alors difficile de les étudier, et le poids moyen des créatures reste jusqu’à présent inconnu. Le pieuvre dumbo existe dans différentes formes, tailles et couleurs allant du rouge, au blanc, au marron, ou au rose. Comme d’autres espèces de pieuvres, certaines espèces de pieuvre dumbo sont capables de changer de couleur pour se camoufler sur le fond de l’océan.

LA PIEUVRE DUMBO NE PRODUIT PAS D’ENCRE

Comme les autres pieuvres, les pieuvres dumbo ont huit tentacules. Elles ont des ventouses sur leurs tentacules, mais il leur manque les épines trouvées chez d’autres espèces qui les utilisent pour se défendre contre les prédateurs. Les membres de l’espèce Grimpoteuthis ont de grands yeux qui remplissent environ le tiers du diamètre de leur tête, mais ils ont une utilité limitée dans les ténèbres éternelles des profondeurs. Chez certaines espèces, l’œil est dépourvu de cristallin et la rétine est dégradée, ce qui ne permet probablement que la détection de la lumière et des mouvements dans l’obscurité.

Flickr / NOAA Ocean Exploration & Research

 

Comment survivent les pieuvres dumbo dans les abysses des océans ?

La pieuvre dumbo est carnivore et se jette sur sa proie pour la dévorer tout entière. Cette pieuvre mange généralement des isopodes, des amphipodes, des vers à poils et des animaux vivants le long des cheminées thermales du fond des océans. En ce qui concerne la localisation des différentes espèces, les scientifiques pensent qu’ils peuvent être trouvés partout dans le monde. Ils ont notamment été observés au large des côtes de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie, de la Californie, de l’Orégon, des Philippines, de la Nouvelle-Guinée et de Martha’s Vineyard, dans le Massachusetts.

LES PIEUVRES DUMBO FEMELLES NE S’OCCUPENT PAS DE LEURS PROGÉNITURES

Côté reproduction, les pieuvres dumbo possèdent l’une des capacités de reproduction les plus inhabituelles de la vie marine. Des femelles nécropsiées au même moment ont présenté des œufs à divers stades de maturation. Cela signifie qu’il n’y a pas de saison de reproduction pour cette espèce de pieuvre, et que les femelles peuvent pondre continuellement sous de petites roches ou sur des coquilles dans la profondeur de l’océan, et ce, quel que soit le moment de l’année. Les mâles ont une protubérance distincte sur l’un de leurs tentacules, qui transporte un paquet de sperme qui sera encapsulé dans le manteau de la femelle lors de la fécondation. Les scientifiques pensent que la femelle peut utiliser le sperme pour la fécondation presque à tout moment.

Flickr / NOAA Photo Library

En ce qui concerne la vie proprement dite dans la profondeur des océans, les pieuvres dumbo s’y déplacent de diverses façons différentes. Elles peuvent battre des nageoires pour se déplacer, bougeant ainsi avec une grâce et une aisance particulière. Elles peuvent aussi utiliser l’extension et la contraction de la sangle entre leurs tentacules. Ou alors, elles projettent de l’eau à travers leur entonnoir, provoquant ainsi une poussée soudaine. Cette dernière technique est très utile pour échapper à un prédateur. Chacune de ces méthodes de déplacement peut être utilisée séparément ou simultanément. Les pieuvres dumbo peuvent également effectuer les mouvements de pieuvre plus ordinaires, comme ramper sur leurs tentacules.

LES PRINCIPAUX PRÉDATEURS DES GRIMPOTEUTHIS SONT LES REQUINS ET LES ÉPAULARDS

Étant des créatures des eaux profondes, les Grimpoteuthis, semblent s’être adaptées à la pression intense et au froid de l’océan profond, et sont donc parfaitement à l’aise dans cet environnement. La durée de vie de ces petites pieuvres est estimée entre 3 à 5 ans. En ce qui concerne la conservation de l’espèce, il n’existe pas encore assez de données pertinentes pour évaluer si l’espèce est, ou non, en danger. Les mystères qui entourent la pieuvre dumbo sont encore nombreux, et les scientifiques adorent étudier ce petit animal des fonds marins. Ce que l’on sait, cependant, c’est que la pieuvre dumbo n’est pas perturbée par les activités humaines, et ne semble pas avoir de nombreux prédateurs.

Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”

— @DailyGeekShow