― Grigvovan / Shutterstock.com

La semaine dernière, la température n’a pas cessé de grimper en Europe. Elle a même atteint les 40 degrés dans certaines régions du sud de la France. Alors que le port du masque est toujours obligatoire dans les lieux publics de plusieurs communes, les habitants sont tentés de mouiller leur masque pour se rafraîchir. Cependant, le ministère des Solidarités et de la Santé indique que cette pratique est fortement déconseillée.

Le 30 juillet dernier, la Direction générale de la Santé a notamment indiqué dans un communiqué qu’il ne faut jamais humidifier son masque, même si cela peut procurer une sensation de rafraîchissement. L’Association française de normalisation (AFNOR) explique que les gouttelettes de postillons sont arrêtées par l’électricité statique. Or, celle-ci disparaît et les gouttelettes passent plus facilement lorsque le masque est mouillé.

La question se pose donc forcément. Comment atténuer l’inconfort occasionné par le port du masque par temps chaud ? Il est tout d’abord conseillé de porter des masques fabriqués avec des matières plus respirables et avec des tons clairs. En outre, l’Institut canadien de recherche Robert-Sauvé recommande également de favoriser la respiration par le nez plutôt que par la bouche afin de générer moins d’humidité et de chaleur à l’intérieur du masque.

Rappelons que la France est accablée par la chaleur depuis quelques jours. À l’heure actuelle, quinze départements sont en alerte rouge canicule. D’après Météo-France, « cette vague de chaleur devrait se situer parmi les cinq plus sévères connues par la France ces dernières décennies, derrière les canicules historiques de 2003 et 2006 ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de