Comme pour la majorité des superaliments à la mode, on donne au moringa une foule de vertus aussi exceptionnelles les unes que les autres. Mais si certaines vertus sont parfois inventées par des internautes trop zélés, le moringa est vraiment un aliment extraordinaire en termes de bienfait pour la santé et le bien-être, s’il est utilisé à bon escient. La plante est ainsi souvent qualifiée d’arbre miracle, mais si son profil nutritionnel est impressionnant, l’ajouter à vos smoothies ne garantira pas comme par magie une bonne santé. Voici donc ce que vous devez savoir sur le moringa.

Le moringa commence à gagner en popularité en tant que nouveau superaliment en raison de son profil très nutritif et de ses propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et protectrices des tissus, parmi de nombreux autres avantages pour la santé. Le Moringa oleifera est un petit arbre d’Inde, du Pakistan et du Népal utilisé depuis des générations dans les pays de l’Est pour traiter et prévenir des maladies telles que le diabète, les cardiopathies, l’anémie, l’arthrite, les maladies du foie, les troubles respiratoires, cutanés et digestifs.

© Erector / Wikipedia

Le moringa est donc originaire d’Asie du Sud et pousse rapidement dans des conditions climatiques difficiles. Il produit des gousses de type pilon et des graines qui peuvent être mangées comme des pois ou transformées en huile, ainsi que de petites feuilles rondes qui peuvent être mangées fraîches ou séchées et en poudre. La plupart des Occidentaux ingèrent les feuilles sous forme de poudre ajoutée aux smoothies. Les praticiens de l’ayurveda, l’ancien système de médecine de l’Inde, croient que la plante peut prévenir 300 maladies.

LE MORINGA PEUT ABAISSER LES NIVEAUX DE SUCRE DANS LE SANG

Le moringa est un arbre à feuilles caduques à croissance rapide pouvant atteindre une hauteur de 10 à 12 m, et un diamètre de tronc de 45 cm. Les jeunes pousses ont une écorce velue, blanc violacé ou blanc verdâtre. Les fleurs sont parfumées et asexuées, et sont entourées de cinq pétales inégaux, finement veinés, de couleur blanc jaunâtre. La floraison du moringa commence dans les six premiers mois après la plantation. Dans les régions froides, selon les saisons, la floraison n’a lieu qu’une fois par an entre avril et juin. Avec des températures saisonnières plus constantes et des précipitations constantes, la floraison peut avoir lieu deux fois, voire toute l’année.

© MKOPT / Wikimedia

Les utilisations du moringa

Le moringa est utilisé dans la gastronomie. La saveur du moringa est agréable et ses différentes parties peuvent être mangées crues, en particulier les feuilles et les fleurs, ou cuites de différentes manières. Les fleurs sont riches en glucides et ont une bonne saveur. Les feuilles peuvent être utilisées pour préparer des jus de fruits et avoir un goût légèrement épicé. Les fruits sous forme de gousses vertes peuvent aussi être cuits et ont un goût similaire à celui des haricots.

LE MORINGA EST TRÈS RICHE EN ANTIOXYDANTS

Lorsqu’elles sont mûres, elles sont bouillies avec un peu de sel. Elles sont ouvertes et les graines extraites peuvent être consommées. La saveur des graines est semblable au pois chiche, et elles peuvent aussi être grillées. Cependant, l’arrière-goût amer peut rester après la consommation, et il est donc conseillé de manger des aliments tels que la pizza pour l’éliminer. Les racines aussi sont comestibles, elles ressemblent à des carottes, mais ont un goût épicé.

L’huile extraite de ses graines a de nombreuses applications. Les graines contiennent plus du tiers d’huile de haute qualité, riche en acides gras insaturés. Il peut être utilisé dans la préparation de salades et comme combustible pour les lampes. Il est également cultivé comme une ressource importante pour la fabrication de biodiesel de qualité. La plante aide aussi pour la purification de l’eau. Elle contient un polyélectrolyte cationique qui a prouvé son efficacité dans le traitement de l’eau potable, notamment l’élimination de la turbidité.

Les bénéfices du moringa

Le moringa fournit de fortes doses de fer, de vitamine C, de potassium et de calcium. Certaines études ont montré qu’il peut réellement combattre l’inflammation, et qu’il contient également beaucoup d’antioxydants puissants. Des recherches ont également montré que certains facteurs de risque de diabète et de maladies cardiaques pouvaient être réduits par le moringa, et que de nombreuses autres utilisations médicamenteuses prometteuses étaient envisageables.

Le moringa a longtemps été utilisé pour lutter contre la malnutrition, en particulier chez les nourrissons et les mères allaitantes. Étant donné que le moringa prospère dans les environnements arides et semi-arides, il peut constituer une source de nourriture polyvalente et nutritive tout au long de l’année. Les feuilles de moringa ont été proposées comme source de nourriture riche en fer pour lutter contre les carences en fer. Si la consommation de ce superaliment est généralement sûre, il est déconseillé de le manger durant la grossesse ou l’allaitement, ainsi qu’en interaction avec d’autres médicaments, surtout à titre médical.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
First
First
1 année

Vive le moringa !