Sans doute la série la plus populaire du genre du run and gun, Metal Slug est aussi devenue la légende ayant fait vivre la Neo-Geo en dehors des jeux de combat. Évoluant au fil des années en gardant ses concepts de base, mais en proposant des univers toujours plus déjantés et travaillés, Metal Slug a su marquer plusieurs générations de joueurs. Retour sur une franchise d’exception !

 

Le gameplay développé par SNK est assez basique dans ses concepts. Le jeu mélange side-scrolling et plates-formes et vous lance des vagues d’ennemis plus ou moins hostiles à tuer. Vous pouvez jouer seul, mais la moitié du plaisir du jeu vient du fait de partager l’aventure avec un autre ami. Il s’agit la plupart du temps de libérer un peuple ou des prisonniers d’une dictature militaire, d’un pharaon démoniaque ou même d’extraterrestres ! Lorsque vous libérez les civils, ces derniers vous récompensent avec des objets, des armes et des véhicules vous permettant d’infliger de lourds dégâts à l’ennemi.

 

jv-metalslug-metalslug

 

Vos héros ? Des membres des Peregrine Falcons, une unité de forces spéciales. De nouveaux membres se greffent au fil des épisodes, mais sont davantage là pour proposer des nouveaux visages et pas nécessairement des nouveautés au niveau du gameplay. L’épisode ayant fait exploser la popularité de la série, c’est Metal Slug X grâce à sa sortie sur PlayStation. L’épisode 3 ayant suivi est quant à lui considéré comme le préféré de la majorité des fans grâce à des idées novatrices comme les niveaux qui proposent plusieurs chemins pour compléter la mission plutôt que d’avoir une ligne droite.

Le décrire comme le meilleur Metal Slug est presque le sous-estimer puisque beaucoup le considèrent comme le meilleur jeu d’action 2D tout court ! Au-delà du perfectionnement de tout ce que les jeux précédents avaient apporté, le level design est non seulement intelligent, mais magnifique à explorer. Le joueur passe d’une île tropicale avec des expériences scientifiques horrifiques à une attaque de zombies qui vous vomissent dessus en récoltant des alliés complètement déjantés (un singe avec des mitraillettes) et des nouveaux véhicules qui offrent une nouvelle façon d’exploser vos ennemis en mille morceaux.

 

jv-metalslug-vs

 

Les différents chemins vous motivent à refaire l’aventure plusieurs fois pour voir tout ce que le jeu a à offrir et c’est une formule qui restera efficace pour le reste de la franchise. Comme c’est le cas depuis le deuxième jeu, les héros vont devoir affronter une race d’extraterrestres. Si on commence avec les martiens, les autres épisodes vous font combattre des plutoniens qui veulent détruire toute vie sur Terre. Mais le réel adversaire de nos héros, c’est le général Donald Morden et ses armées souhaitant instaurer une dictature planétaire.

L’imagerie derrière Morden est directement calquée sur celle des nazis (le drapeau est une croix noire sur fond blanc entourée de rouge rappelant la croix gammée) et ne vous fera pas de cadeau. Malgré cet adversaire typique des jeux d’action, le jeu saura surprendre les joueurs à chaque mission, alternant entre les zombies, les insectes géants, les momies et les extraterrestres qui propulseront les héros dans l’espace pour finir la bataille. SNK voulait faire un side-scrolling efficace avec des concepts simples et une originalité à toute épreuve. Mission réussie puisque les joueurs en parlent encore plus de vingt ans après la sortie du premier.

 

jv-metalslug-levels

jv-metalslug-alien

jv-metalslug-nazi

 

Les joueurs se sont rarement autant éclatés qu’avec Metal Slug. Excellents en solo, mais hilarants en multijoueur, les jeux de la série proposent un gameplay efficace du premier au dernier épisode avec des décors détaillés, une narration divertissante et une rejouabilité quasiment infinie. Les Metal Slug se prennent rarement au sérieux et c’est tant mieux. Quel est selon vous l’élément le plus dingue de la franchise ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de