Personnage emblématique de l’histoire de la Nasa, Mary Jackson avait été la première femme ingénieure noire de l’agence spatiale. Son histoire a inspiré un grand nombre de personnes, et pour honorer cette femme d’exception, la Nasa a décidé de nommer son siège d’après Mary Jackson.  

La Nasa s’apprête à nommer son siège social à Washington DC d’après sa première femme ingénieure noire. La regrettée Mary Winston Jackson – connue comme étant l’une des « figures cachées » de l’agence spatiale, et interprétée par Janelle Monáe dans le film Hidden Figures (Les Figures de l’ombre) – a joué un rôle essentiel pour l’envoi des astronautes américains dans l’espace. En guise de rappel, Mary Jackson est devenue ingénieure en 1958 après avoir complété le programme auprès d’une école ségrégationniste. Avant cela, elle avait déjà fait partie des mathématiciennes qui ont travaillé au Langley Research Center de la Nasa.

L’annonce de cette importante décision a été officiellement faite par l’administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine. « Mary Jackson faisait partie d’un groupe de femmes très importantes qui ont aidé la NASA à réussir à envoyer des astronautes américains dans l’espace. Mary n’a jamais accepté le statu quo, elle a aidé à briser les barrières et à ouvrir des opportunités pour les Afro-Américains et les femmes dans le domaine de l’ingénierie et de la technologie », a-t-il déclaré dans un communiqué. Par ailleurs, Bridenstine a également précisé que ce ne sera pas la dernière fois que l’agence va honorer la contribution des femmes, des Afro-Américains et des personnes de tous horizons qui ont rendu possible la réussite des différents projets de la Nasa.

D’ailleurs, la Nasa a déjà commencé ses hommages en 2019 lorsque la rue devant le siège de l’agence à Washington DC a été renommée Hidden Figures Way.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de