© Vincent Calvo / Wikipédia

Né le 6 août 1775 à Versailles, Louis-Antoine d’Artois est le fils aîné de Charles X de France et de Marie-Thérèse de Sardaigne, de la maison de Savoie. Lorsque son père abdique en 1830, il devient officiellement roi de France et de Navarre sous le nom de Louis XIX. Cependant, il préfère renoncer au trône pour le céder à son neveu Henri d’Artois. Ainsi, il aura régné pendant seulement 20 minutes, le plus court règne de l’histoire.

Son histoire ne se résume toutefois pas à ces 20 minutes de règne. Déjà, à sa naissance, il est titré « duc d’Angoulême » par le roi Louis XVI, qui devient plus tard son parrain. Au cours de la Révolution française, il quitte le pays pour rejoindre l’armée de Condé en Angleterre. Il combat en Espagne aux côtés de Wellington. Ensuite, il milite contre Napoléon durant les Cent-Jours. Cependant, il échoue et se fait exiler à Sète par ce dernier.

Plus tard, il conduit la victorieuse expédition d’Espagne et participe au rétablissement de Ferdinand VII au trône d’Espagne. Lorsque son père devient roi de France en 1824, il devient dauphin de France. Par la suite, il refuse le trône lorsque ce dernier abdique. Finalement, il décède en exil en Autriche le 3 juin 1844, alors qu’il portait le titre de courtoisie de comte de Marnes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de