Les libellules de France sont en grave danger : voici pourquoi il est primordial de les préserver

Les libellules de France sont en grave danger : voici pourquoi il est primordial de les préserver

La disparition des zones humides en France menace directement plusieurs espèces de libellules. Un constat particulièrement alarmant quand on connait leur rôle primordial dans l’écosystème, qui doit nous faire prendre conscience de l’absolue nécessité de les préserver.

La libellule, ou odonate, est aisément identifiable du fait de sa grande taille, de ses ailes translucides et de ses grands yeux à facettes. Ses larves peuvent rester immergées 2 à 3 ans en se nourrissant de têtards et d’alevins, avant de sortir de l’eau pour entamer leur mue.

UN PRÉDATEUR IMPITOYABLE

À l’âge adulte, cet impitoyable prédateur carnivore se délecte de mouches et moustiques, qu’il attrape en plein vol grâce à une technique bien rodée : il utilise sa vue perçante pour repérer les insectes de petite taille avant de fondre sur eux tel un faucon, et de les saisir à l’aide de ses puissantes mandibules.

La disparition des zones humides en France menace directement les libellules

En France, elle règne sur les étangs et les marais. Comme ses larves se développent dans l’eau, la préservation des zones humides apparait comme indispensable à sa survie.

Malheureusement, l’aménagement des cours d’eau et des étangs, et le dragage des fonds détruisent son habitat naturel et menacent directement plusieurs espèces de libellules.

La déesse précieuse fait partie des espèces de libellules les plus menacées

D’autres libellules, comme la déesse précieuse, vivent uniquement dans les tourbières au sol riche en matière organique d’origine végétale, et le nombre de ces zones humides spécifiques n’a cessé de reculer au fil des décennies en Europe. Résultat : on ne la trouve plus que sur une seule et unique localité en Franche-Comté.

DES ESPÈCES EXOTIQUES INVASIVES S’ATTAQUENT À LEURS LARVES

Parmi les autres menaces identifiées, on retrouve aussi la dégradation de la qualité de l’eau, des prélèvements trop importants réalisés sur les nappes phréatiques, et un nombre d’espèces exotiques invasives, comme l’écrevisse américaine qui s’attaque aux larves de libellule, en constante augmentation.

L’écrevisse américaine raffole des larves de libellule

Au total, sur 89 espèces de libellules répertoriées en France métropolitaine, une vingtaine d’entre elles se retrouvent menacées ou quasi-menacées de disparition… et deux ont malheureusement déjà disparu. Un terrible constat quand on connait son rôle absolument essentiel au sein de l’écosystème.

Autrefois considéré comme signe de malchance en Europe et appelé « moustique-faucon » en Amérique en raisons de ses talents de chasseur hors-pairs, cet insecte absolument inoffensif pour nous autres humains nous rend en effet de précieux services.

Si la libellule fascine petits et grands, elle joue surtout un rôle indispensable dans nos jardins et notre environnement.

En se nourrissant de moustiques et de petits insectes nuisibles, elle aide à éviter leur prolifération en régulant leurs populations, et représente aussi un maillon clé de la chaîne de l’écosystème en nourrissant des animaux plus gros comme les grenouilles et les oiseaux.

En participant à l’équilibre général de la nature et en limitant la prolifération de certains nuisibles, les libellules nous rendent bien des services. C’est pourquoi il semble aujourd’hui indispensable de toute faire pour les préserver.

Pour rester dans le monde fascinant des insectes, découvrez aussi ces 20 espèces qui possèdent des caractéristiques physiques fascinantes.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux