Les éléphants émettent des sons que les hommes ne peuvent entendre

Ces gros pachydermes que sont les éléphants sont pleins de surprises. Les scientifiques savaient déjà qu’ils pouvaient communiquer entre eux jusqu’à 10 km de distance avec des sons inaudibles par l’homme ! Mais ils ne savaient pas comment. Un scientifique a trouvé une partie de la réponse.

Les hommes peuvent entendre des sons allant de 20 à 20.000 Hz, permettant par exemple de percevoir un son très connu de l’éléphant, le barrissement. Mais ces animaux nous surprennent encore par des caractéristiques que les scientifiques tentent de mettre à jour. C’est depuis le début des années 1980 que l’on sait que les éléphants peuvent communiquer entre eux de très loin (10 km), grâce à des infrasons qu’il nous est impossible d’entendre naturellement. La question que se posent les scientifiques est comment font-ils ? Une chose est sûre, les chercheurs savent que ces sons viennent du larynx de l’animal, mais ne sont pas sûr du procédé, difficile de demander à un éléphant de parler en analysant en même temps sa gorge. Deux hypothèses sont à l’étude, la première serait des contractions régulières des muscles de l’organe vocal, comme le ronronnement d’un chat. La deuxième hypothèse serait une vibration des cordes vocales au passage de l’air expiré, comme lorsque l’on s’exprime.

Christian Herbst,  scientifique de l’University of Vienna, a réussie à apporter un élément de réponse sur le sujet. Il a reproduit des sons de basse fréquence avec un système respiratoire connecté au larynx d’un éléphant décédé naturellement au zoo de Berlin. L’organe a ensuite été connecté à un pseudo poumon alimenté par une bouteille d’air comprimé. Le scientifique a donc recréé artificiellement les conditions de la respiration des éléphants. À l’activation du mécanisme, des sons ont bel et bien étaient émis et enregistrés lorsque la pression à l’intérieur du larynx était suffisante (17mbar). Les sons ont ensuite été comparés à une base de 470 échantillons sonores récoltés depuis 4 ans. Une correspondance a été établie avec des sons de basses fréquences enregistrées sur un groupe d’éléphants. Les pachydermes produiraient leurs sons grâce à la vibration des cordes vocales comme quand les hommes parlent. Mais il ne faut pas mettre l’autre hypothèse entre parenthèse, puisque l’expérience n’a pas testé sa véracité.

PS : La vidéo ci-dessus contient des infrasons ont été accélérés pour être audibles dans la vidéo. Ils ont été émis par un groupe d’éléphants d’Afrique

Que pensez-vous de cette caractéristique de l’éléphant ? 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux