écailles poisson led
— Imageman / Shutterstock.com

La nature est la plus belle inspiration pour les créations humaines. C’est ainsi des écailles de poissons que ces scientifiques se sont inspirés pour créer une nouvelle diode électroluminescente plus durable et moins chère.

Une méthode de production de LED plus écologique qui utilise des écailles de poissons

L’éclairage à diode électroluminescente, communément appelé l’éclairage LED, représente le dernier développement dans l’industrie de l’éclairage. L’efficacité énergétique et la durée de vie considérable de cette technologie recèlent un très grand potentiel de bien des manières. Mais si la technologie LED présente déjà de nombreux avantages, elle peut encore être améliorée, et c’est ce que les scientifiques de l’Institut de technologie de Nagoya (NITech), au Japon, ont fait. Pour ce faire, ils ont utilisé des écailles de poissons.

Plus précisément, les scientifiques ont mis au point une méthode simple, rapide et économe en énergie pour créer une nanostructure de carbone à base d’écailles de poissons pour créer une LED beaucoup plus efficace et plus durable. Plus encore, cette LED à base d’écailles de poissons est moins coûteuse que les LED classiques. Pour aboutir à la création de cette nouvelle LED, les chercheurs ont initialement découvert que les écailles provenant de déchets de poissons pouvaient facilement être transformées en nano-oignons de carbone (ou CNO pour carbon nano-onions).

Les CNO sont des nanostructures composées de coquilles concentriques ressemblant à des cellules dans les cellules. Ils présentent de nombreuses qualités intéressantes et sont actuellement utilisés dans plusieurs domaines de la biomédecine, de la bioimagerie, de la conversion d’énergie et de l’électronique. L’inconvénient avec les CNO, c’est que leur méthode de production actuelle est très complexe, énergivore et, dans certains cas, toxique. Ainsi, cette production de CNO avec des écailles de poissons peut vraiment changer la donne.

Une découverte qui ouvre la voie à des applications très intéressantes

Pour cette nouvelle méthode décrite dans un article publié dans la revue Green Chemistry, il n’y a que deux étapes nécessaires à la production de CNO : le nettoyage des écailles de poissons et la pyrolyse par micro-ondes des écailles de poissons nettoyées. Contrairement aux autres méthodes de production, cela ne nécessite ni l’usage d’appareils coûteux ni des méthodes complexes et énergivores. De plus, ce nouveau procédé est très rapide, et les chercheurs affirment qu’il peut être appliqué en seulement 10 secondes.

Quant à savoir comment les CNO peuvent servir à la fabrication de LED, « les CNO présentent une émission de lumière visible ultra-brillante avec une efficacité de 40 % », a expliqué le Dr Takashi Shirai, chercheur principal de l’étude, dans un communiqué. Cette brillance confère à la structure les propriétés optiques nécessaires à la conception des LED. Quant à l’utilisation de ces nouvelles LED, « ces découvertes ouvriront de nouvelles voies pour le développement d’écrans de nouvelle génération et d’éclairage à semi-conducteurs », se sont réjouis les chercheurs.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments