Cet étudiant vous fait redécouvrir la Ville Lumière à travers des aquarelles enchanteresses

Étudiant en architecture dans la capitale française, le Vénézuélien Juan Carlos Figuera nous fait redécouvrir la ville lumière à travers des aquarelles enchanteresses.

De passage dans la capitale pour ses études, l’artiste présente un journal visuel de ses promenades urbaines, de la tour Eiffel à Notre Dame en passant par le Louvre et la fondation Louis Vuitton dans les rues bordées d’immeubles typiques de l’architecture Hausmanienne. Son carnet de croquis toujours à la main, il réalise ses esquisses en quelques minutes seulement sans jamais oublier, pourtant, les détails qui font le charme d’un lieu.

L’aquarelle, de part sa luminosité et sa rapidité d’exécution, permet à Juan Carlos de reproduire parfaitement la beauté originelle des bâtiments et de recréer la lumière qui les magnifie. La précision des formes, le respect des proportions combinés à l’aspect flou et fantasmagorique apporté par cette technique permet de rendre son aspect romantique à ce Paris qu’on a l’impression de voir, comme pour la première fois, à travers un regard d’architecte poète.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux