— DLR German Aerospace Center — Creative Commons

Les images de février dernier étaient marquantes : la sonde Hayabusa-2 avait effectué un contact avec l’astéroïde Ryugu, à 340 millions de kilomètres de la Terre, pour en prélever des poussières. Aujourd’hui, elle a entamé son voyage retour vers la Terre et les scientifiques sont impatients d’analyser les prélèvements.

Partie de la Terre en 2014, la petite sonde a, le 13 novembre, entamé son voyage retour, avec une arrivée prévue fin 2020 : celui-ci sera bien moins long, l’amas rocheux et la Terre présentant une orbite plus complémentaire.

Les scientifiques, qui espèrent retrouver près de 100 milligrammes de poussières de l’astéroïde, pourront y étudier la matière riche en carbone, afin d’en apprendre plus sur la composition de notre Système solaire. L’agence spatiale japonaise, la JAXA, vous propose même de dire au revoir à Ryugu dont nous pourrions tant apprendre.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de