L’incroyable grenouille qui brise ses os pour les faire jaillir de sa peau

L’incroyable grenouille qui brise ses os pour les faire jaillir de sa peau

La grenouille velue ou Trichobatrachus robustus, également connue sous le nom de grenouille wolverine, est une espèce de grenouille originaire d’Afrique centrale, appartenant à la famille des Arthroleptidés. Son nom commun fait référence aux griffes en forme de cheveux qui se trouvent sur le corps et les cuisses du mâle reproducteur. La grenouille velue est en effet l’une des 11 espèces de grenouilles africaines à griffes, mais elle est la seule à les avoir érectiles.

À L’IMAGE DE WOLVERINE, LA GRENOUILLE VELUE TRANSPERCE SA PEAU AVEC SES GRIFFES POUR SE DÉFENDRE

Les grenouilles se défendent avec ces griffes pointues, mais pour ce faire, elles doivent enfoncer les griffes dans leur propre peau. C’est une défense extrême qui est complètement unique dans le monde animal, et qui lui a valu le surnom de « grenouille wolverine », en référence au célèbre personnage de Marvel. L’existence de ces grenouilles à griffes érectiles comme celles des chats a été démontrée pour la première fois par un zoologiste belge, George Boulenger, en 1900.

Wikimedia / Emőke Dénes

Les caractéristiques de la grenouille wolverine

L’espèce mesure en moyenne 11 centimètres de longueur. La grosse tête est plus large que longue, avec un museau court et arrondi. Les mâles reproducteurs développent des épines dermiques, un peu en forme de cheveux, qui s’étendent le long des flancs et des cuisses.

L’espèce est terrestre, mais retourne dans l’eau pour la reproduction, où de nombreux œufs sont déposés sur des roches dans les cours d’eau. Les têtards, assez musclés, sont carnivores et possèdent plusieurs rangées de dents à cornes. Les adultes se nourrissent de limaces, de myriapodes, d’araignées, de scarabées et de sauterelles, et l’animal a une espérance de vie de près moyenne de 5 ans. On trouve ces grenouilles wolverine au Cameroun, au Congo, en Guinée équatoriale, au Gabon, au Nigéria et en Angola.

Wikimedia / Internet Archive Book Images

LES CAMEROUNAIS MANGENT LA GRENOUILLE POUR SES VERTUS POUR LA FERTILITÉ.

Leurs habitats naturels sont les forêts des basses terres humides subtropicales ou tropicales, les rivières, les terres arables, les plantations et les anciennes forêts fortement dégradées. Au Cameroun, les grenouilles velues sont chassées, grillées et mangées pour des raisons culturelles. Les chasseurs utilisent de longues lances et des machettes pour tuer les grenouilles, afin d’éviter d’être blessées par leurs griffes. Les peuples Bakossi croyaient que les grenouilles tombaient du ciel et, une fois consommées, aideraient les couples humains sans enfant à devenir fertiles.

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature et des Ressources Naturelles classe la grenouille velue comme étant « moins préoccupante » sur sa liste rouge des espèces menacées, bien que le nombre de créatures commence à diminuer considérablement. Cette diminution est en partie due à la chasse de cette espèce, mais l’autre menace principale pour la grenouille velue est la pollution de l’eau, son principal lieu de reproduction.

Wikipedia / Gustavocarra

Le mécanisme de défense de la grenouille wolverine

La grenouille poilue est surtout remarquable car elle possède des griffes rétractables. Contrairement à de vraies griffes, elles sont faites en os, et non en kératine. La grenouille a la possibilité de projeter ces griffes en brisant intentionnellement les os de ses orteils, quand elle se sent menacée.

SI LES SCIENTIFIQUES SAVENT COMMENT LA GRENOUILLE SORT SES GRIFFES, ILS IGNORENT COMMENT ELLE LES RÉTRACTE

Lorsqu’elles sont gainées, chaque griffe est ancrée au nodule avec des brins de collagène durs ; et face à une menace, la grenouille brise la connexion nodulaire et force ses os aiguisés à traverser la peau. Bien qu’aucun autre mécanisme de rétraction n’existe dans la nature à titre de comparaison, les scientifiques ont émis l’hypothèse que les griffes se rétractent plus tard de manière passive, tandis que le tissu endommagé est régénéré. Dans le cadre de recherches concernant la grenouille velue, aucun scientifique n’a cependant vu l’animal rétracter ses griffes.

Wikipedia / J. Green

Des études sont encore menées sur les incroyables capacités de la grenouille velue. Les scientifiques cherchent en effet à trouver un moyen de savoir comment l’espèce rétracte ses griffes quand elle n’en a plus besoin. Les scientifiques veulent également savoir si la grenouille velue a une capacité de régénération hors du commun qui lui permettrait de guérir après avoir transpercé sa peau avec ses griffes.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux