© The Walt Disney Company France – Strange World / Allociné

Triste nouvelle : Disney boude les salles de cinéma françaises pour son prochain film d’animation Strange World. Mais pourquoi ?

« Une décision prise en conséquence de la chronologie des médias telle que pratiquée en France » : voici la raison pour laquelle Disney a décidé de priver les salles obscures françaises de son prochain film d’animation, comme l’ont rapporté Les Échos et Deadline. Un système jugé « inéquitable, contraignan(t) et inadapt(é) aux attentes de (leurs) audiences » pour le géant américain du cinéma. Une information confirmée par Hélène Etzi, présidente de Disney France.

La chronologie des médias, qu’est-ce que c’est ? Cette dernière régit les dates auxquelles les films peuvent être diffusés, en streaming et à la télévision, dans les mois qui suivent leur sortie sur grand écran. D’après le nouvel accord fixé à la fin du mois de janvier 2022, les plateformes n’ayant pas signé cet accord sont obligées d’attendre dix-sept mois avant de pouvoir diffuser leurs films après leur sortie au cinéma. De quoi protéger les salles obscures et de préserver la diversité des productions cinématographiques.

Face à situation, Marc-Olivier Sebbag, délégué général de la Fédération nationale des cinémas français, s’est indigné et dénonce « une décision totalement inacceptable et terriblement injuste » et demande à Disney de revenir sur sa décision. Il appelle de surcroît les « pouvoirs publics à permettre une résolution rapide de ce problème majeur pour le secteur ».

Et, une inquiétude se soulève : qu’en sera-t-il de la sortie en salles des deux grosses productions Black Panther 2 et Avatar 2 ? Des films sur lesquels le cinéma compte beaucoup pour obtenir des chiffres élevés de fréquentation. « Nous continuons d’évaluer la situation film par film et pays par pays », a conclu Hélène Etzi.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments