D’un village de pêcheurs à une mégapole incroyablement moderne : la fulgurante ascension de Dubaï

D’un village de pêcheurs à une mégapole incroyablement moderne : la fulgurante ascension de Dubaï

Le plus célèbre des sept émirats des Émirats Arabes Unis, Dubaï, est une destination de classe mondiale. L’histoire moderne de Dubaï est relativement courte, mais l’émirat est en fait établi depuis des milliers d’années. Ce n’est cependant qu’au cours des dernières années que Dubaï s’est transformée en un émirat ambitieux et dynamique connu de tous pour ses débauches de luxe et de richesse.

La première référence écrite sur Dubaï se trouvait dans le livre d’Abou Abdullah Al Bakri intitulé « Book of Geography ». La région avait un commerce florissant de perles et a été visitée par le marchand de perles vénitien, Gaspero Balbi en 1580. Dubaï était au départ un village de pêcheurs et a été habitée par la tribu Baniya sous le règne du cheikh d’Abu Dhabi. Dubaï est devenue un émirat indépendant à la suite de la transition pacifique du pouvoir à la dynastie Al Maktoum du clan Bani Yas, également originaire d’Abu Dhabi.

© Pexels

Après la Grande Dépression des années 1930, l’industrie de la perle s’est affaiblie et le dirigeant de l’émirat de l’époque s’est tourné vers l’économie. La découverte de gisements de pétrole au large de Dubaï a stimulé les finances de l’émirat. Aujourd’hui, la ville est la plaque tournante de nombreuses communautés commerciales étrangères et l’une des destinations de voyages les plus recherchées au monde.

 

L’histoire de Dubaï remonte à des milliers d’années

Bien que les archives officielles sur Dubaï n’aient pas été publiées avant le XVIIIe siècle, les témoignages d’éleveurs nomades remontent à il y a 3 000 avant l’ère commun. Les archéologues ont également trouvé des preuves d’avant-postes commerciaux de caravanes à grande échelle, les conduisant à penser que la région était un centre important pour le commerce à différentes époques. Au cours du VIIe siècle, Dubaï était sous la première dynastie musulmane connue, les Omeyyades.

Wikipedia / pe-sa

Les Omeyyades étaient un empire politique et religieux qui s’étendait de l’Espagne à l’Inde avec la péninsule arabique au centre. Avec l’augmentation des routes commerciales, la région de Dubaï a commencé à prospérer grâce aux industries côtières telles que la plongée sous-marine et la pêche. Les bénéfices de la plongée à la perle ont commencé à chuter au XXe siècle en raison d’un manque de demande internationalement dû aux deux guerres mondiales et aux effets de ceux-ci sur les routes commerciales et les économies mondiales.

L’ARABE EST LA PRINCIPALE LANGUE PARLÉE A DUBAÏ, SUIVI DE TRÈS PRÈS PAR L’ANGLAIS

Le pétrole a tout changé pour cette ville endormie et l’a finalement transformée en la mégalopole qu’elle est aujourd’hui. Peu de temps après la découverte des premiers gisements de pétrole, Dubaï a converti sa monnaie de la roupie au riyal, la monnaie qui y est encore utilisée de nos jours. Avec l’argent du pétrole, le Sheikh Rashid a commencé à développer une ville moderne. L’histoire récente de Dubaï en tant que ville « planifiée » a conduit à une infrastructure incroyablement saine et moderne.

Wikipedia / Leandro Ciuffo

Le Dubaï d’aujourd’hui

Le Dubaï du XIXe siècle est à peine perceptible parmi les gratte-ciels actuels. Dubaï abrite d’innombrables merveilles modernes, dont le plus haut bâtiment du monde, des arrêts de bus climatisés, des terrains de golf massifs, des forêts tropicales artificielles, et même une patinoire au beau au milieu du désert. Si le pétrole représente toujours la plus grande partie de la richesse locale, le tourisme et l’immobilier deviennent de plus en plus importants dans l’économie de Dubaï. Dubaï est populaire parmi les élites du monde et est la ville où le niveau de vie est le plus cher au Moyen-Orient.

80 % DES HABITANTS DE DUBAÏ SONT DES IMMIGRANTS

En dépit de la conjoncture économique mondiale récente, Dubaï conserve les fondamentaux qui l’amélioraient pour devenir une destination de rêve, non seulement pour les touristes, mais aussi pour les investisseurs. L’augmentation mondiale des prix du pétrole a permis à Dubaï de se concentrer sur le développement rapide des infrastructures clés. Dubaï s’est fait connaître pour ses incroyables projets de construction, notamment le Burj Al Arab, le plus grand hôtel indépendant au monde ; les Palm Islands, une construction de trois îles artificielles en forme de palmier dattier ; et The World Islands, un archipel artificiel de 300 îles en forme du monde.

Wikipedia / David Pin

Le gouvernement de Dubaï a un système régi par une monarchie constitutionnelle, dirigée par le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum depuis 2006. La majorité de la population résidant dans l’émirat est étrangère et provient principalement du reste du continent asiatique. C’est le faible taux de chômage qui a incité un grand nombre d’étrangers à s’installer dans l’émirat à la recherche de meilleures opportunités d’emploi. Concernant la culture de l’émirat, elle est fortement influencée par l’islam, la société arabe et bédouine. Cela se reflète dans les règles de l’étiquette, l’habillement de la population, la littérature, et la gastronomie de l’émirat.

LA POLICE DE DUBAÏ ROULE EN LAMBORGHINI, EN FERRARI ET EN BENTLEY

En 2013, Dubaï a été choisie pour accueillir l’Exposition Internationale de 2020. Ce sera la première fois que cet événement aura lieu au Moyen-Orient. Son programme stratégique pour l’exposition « s’articule autour de la durabilité et de la promesse de financement de projets innovants d’énergie solaire et d’eau potable permettant d’étendre ces services de base aux communautés qui en ont besoin. » Plus de 3700 constructions de sites sont prévues pour accueillir l’exposition, avec un investissement estimé à la hausse à 400 milliards de dollars américains. Parmi ces œuvres programmés figurent le parc IMG, qui est présenté comme le « plus grand parc à thème couvert du monde. »

En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout.

— Albert Camus