Attention, cassage de mythe : notre système d’écriture numérique ne tire pas son origine de l’écriture arabe, mais bien du système de numérotation indien.

Les 10 chiffres, 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, ont donc été inventés en Inde. Par la suite, ils ont été largement empruntés par la civilisation arabe ou musulmane, notamment à partir du neuvième siècle. Notamment à Bagdad, par le mathématicien ouzbek Al-Khwarezmi.

Les Arabes auraient donc largement contribué à l’internationalisation de ce système numérique, notamment en l’introduisant en Europe (Andalousie) à partir du Xe siècle. Puis, progressivement, ils ont remplacé les chiffres romains, simplifiant grandement les opérations simples sur les grands nombres.

Aujourd’hui, le graphisme de ces chiffres est assez distant de ce que l’on pouvait trouver à l’origine. Avec le temps, la forme s’est épurée, et c’est pour cette raison que dans les pays arabes d’Orient, les chiffres semblent incompréhensibles pour nous autres européens. Ils sont restés bien plus fidèles aux origines indiennes…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de