Charlemagne est surtout connu pour avoir été le premier empereur des Romains, plus tard connu sous le nom de Saint Empire romain. Il l’a ainsi rétabli en Occident, ce qui a jeté les bases d’une Europe unifiée. Pendant de nombreuses générations, on a considéré la méthode de gouvernement de l’empereur comme étant la norme selon laquelle il fallait gouverner. C’est également en raison de réformes religieuses apporté par Charlemagne que l’Église chrétienne catholique est finalement devenue l’Église principale en Europe, pendant des centaines d’années.

Charlemagne, également nommé Charles Ier ou Charles le Grand, était le roi des Francs et le roi des Lombards ; et c’était également le fondateur de l’empire carolingien. Il fut reconnu comme un grand empereur romain, le premier en Europe occidentale en trois siècles. Il a uni une grande partie de l’Europe occidentale et a étendu l’influence de son empire bien au-delà des frontières physiques de son territoire. On l’appelle souvent le « père de l’Europe » et, en France et en Allemagne, il est célébré comme une figure emblématique nationale.

Statue de Charlemagne et ses Leudes © Wikimedia /Chabe01

Une vie sous le sceau de la gouvernance

Charlemagne est né dans les années 740. L’année la plus communément acceptée par les historiens est en 742, bien que ses parents ne se seraient pas mariés avant 744. Il avait plusieurs frères et sœurs plus petits que lui, dont au moins trois sont morts jeunes, et on sait très peu de choses de son enfance. Il est le petit-fils de Charles Martel, surnommé Charles le Marteau, qui a fondé la dynastie carolingienne. Ce monarque est surtout célèbre pour ses prouesses militaires, notamment pour sa victoire en 732 contre une armée arabe lors de la bataille de Tours, mettant ainsi un terme à la conquête musulmane au nord des Pyrénées.


CHARLEMAGNE N’AIMAIT PAS LES TENUES D’APPARAT ET PORTAIT GÉNÉRALEMENT DES VÊTEMENTS ORDINAIRES.

Bien qu’il soit resté au pouvoir après ses grandes victoires miliaires, il n’est jamais devenu roi, et est resté simple intendant du palais des Francs. Ce fut par la suite le fils de Martel, le père de Charlemagne, également appelé Pépin le Jeune (Pippin the Younger), qui devint le premier roi carolingien des Francs en 751. Il est devenu roi en forçant le troisième roi mérovingien, Childeric III, à abdiquer, et fut par la suite élu en tant que roi des Francs avec le soutien du pape.

Un portrait de Charlemagne © Wikimedia

Charlemagne et son frère, Carloman, ont hérité du trône de leur père ensemble en 768. Les deux frères ne s’entendaient pas bien et la situation n’a pas vraiment amélioré leurs relations. Presque immédiatement après la succession au pouvoir, Charlemagne à chercher à prendre l’avantage sur son frère ; notamment en formant une alliance avec Desiderius, roi des Lombards. De ce fait, il a pris comme épouse la fille du roi pour sceller un accord menaçant le délicat équilibre établi en Italie par l’alliance de Pépin avec la papauté. La fille de Desiderius ne fut cependant pas l’unique épouse de l’empereur, celui-ci a eu en tout dix-huit enfants légitimes.

CHARLEMAGNE AIMAIT TELLEMENT SES FILLES QU’IL NE LES A PAS LAISSÉES SE MARIER.

Carloman est cependant mort en 751, après que Charlemagne ait gouverné seul. En tant que roi, Charlemagne a mené et participé à de nombreuses campagnes dans le sud-ouest de la France, l’Allemagne et l’Italie. Il a également mené une campagne brutale contre les Saxons dans l’est de l’Allemagne. En 800, Charlemagne fut officiellement couronné empereur du Saint Empire romain par le pape Léon III à Rome.

Une statue de Charlemagne au Parvis de Notre-Dame © Wikimedia /Son of Grouch

Charlemagne : un roi guerrier

Durant son règne, Charlemagne a agi de manière agressive pour écarter ceux qui menaçaient sa suzeraineté et pour étendre son pouvoir, notamment en Italie. Charlemagne a passé la majeure partie de son règne à faire la guerre. Il n’hésitait pas à aller lui-même sur-le-champ de bataille, et l’un des exemples de son agressivité fut son attaque contre Desiderius, qui avait pourtant été l’un de ses alliés au début de son règne. Après avoir renversé Dediderieus, Charlemagne fut reçu par le pape Adrian I à Rome qui l’a couronné roi des Lombards à Pavie.

Charlemagne à Alcuin © Wikipedia

Au cours de ses campagnes contre les Italiens, Charlemagne déclara également la guerre aux Saxons, qui menaçaient depuis plusieurs générations la frontière nord-est de la Francia. Commencée en 772, cette guerre cruelle et âpre fut finalement conclue en 804 par l’annexion de la Saxe par Francia et la christianisation forcée des tribus saxonnes. Au milieu des luttes incessantes pour maîtriser les Saxons, Charlemagne a mené plusieurs grandes campagnes qui ont abouti à une expansion territoriale.


LA MONNAIE A ÉTÉ STANDARDISÉE DURANT L’EMPIRE DE CHARLEMAGNE.

L’une des plus célèbres de ses campagnes était son expédition en Espagne. En 778, au retour de cette campagne couronnée de succès, l’arrière-garde de Charlemagne, dirigée par le comte Roland de la Marche Bretonne, tomba dans une embuscade tendue par les Basques. L’histoire de cet épisode historique a été immortalisée dans le poème épique intitulé « The Song of Roland » (La chanson de Roland). L’importance historique de cette campagne a été la création d’un district militaire appelé la Marche espagnole, une zone tampon territoriale entre la Gaule française et l’Espagne musulmane.

Une image représentant Charlemagne et le pape Adrien © Flickr /paukrus

L’héritage de Charlemagne

Le 28 janvier 814, Charlemagne est décédé à Aix-la-Chapelle, à l’âge de soixante-dix ans environ. C’est son fils aîné, Louis le Pieux, qui devint après lui roi des Francs. Les trois petits-fils de CharlemagneCharles le Chauve, Louis l’Allemand et Lothaire I – se sont également battus pour leur part d’héritage sur l’empire carolingien, et ce bien avant la mort de leur père. Et c’est ainsi que l’empire fut divisé en trois parties en 843, suite à la mort de Louis le Pieux.

Une pièce d’échiquier de Charlemagne © Wikipedia /S<!–td {border: 1px solid #ccc;}br {mso-data-placement:same-cell;}–>
Roi des Francs et Empereur d’Occidentiren-Com

L’héritage de Charlemagne héritage durera très longtemps après lui. Bien que le pouvoir du Saint Empire romain germanique ait décliné au cours des siècles suivants et que le titre ait perdu de son prestige, il ne fut dissous que lorsque Napoléon le sépara un peu moins de 1000 ans plus tard, en 1806. Ce dernier s’inspira énormément de Charlemagne et son héritage fut grandement honoré lors des sacres de Napoléon en tant que roi des Lombards et empereur des Français. Le plus important de son héritage étant cependant l’influence européenne de l’empire de Charlemagne qui a lancé un long processus qui a permis de bâtir l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de