Bientôt vos colis parachutés dans votre jardin ? C’est ce que propose Amazon

Et si vos colis atterrissaient désormais directement dans votre jardin ? Ce sera peut-être bientôt possible grâce à Prime Air, le système de livraison par drone développé par Amazon. Actuellement en train de considérer diverses façons de réaliser son projet, Amazon vient de déposer un brevet surprenant. Aussi extravagant que révolutionnaire, le nouveau projet de la compagnie propose… de parachuter les colis !

Le système de livraison par drone pose certains problèmes et notamment celui d’exposer les colis à l’impact provoqué par l’atterrissage de l’engin. Par ailleurs, la livraison à domicile par drone reste assez complexe dans les zones urbaines où l’engin est susceptible d’être confronté à divers obstacles ; qu’il s’agisse de personnes ou d’objets, un accident est si vite arrivé…

Le premier drone Prime Air

Pour une livraison toute en douceur, Amazon a pensé qu’au lieu d’amener les colis au bout de leur course, les drones pourraient simplement lâcher des parachutes au bout desquels seraient rattachées les marchandises, c’est du moins ce que suggère un nouveau brevet déposé par Amazon, récemment découvert par CNN. Le déploiement des parachutes permettrait de ralentir la descente des colis afin de protéger leur contenu.

Si le système n’est pas encore tout à fait au point, Amazon produit un véritable travail d’innovation. Afin que le vent ne disperse pas les parachutes, le drone continuerait à planer à côté du colis tout au long de la livraison afin de s’assurer qu’il garde bien son cap ; le drone pourrait même envoyer des bouffées d’air pour corriger la descente. De même, le brevet prévoit que le véhicule aérien sans pilote pourra continuer à se déplacer sans que le colis suive sa trajectoire. Pour l’inciter à descendre, l’engin serait capable d’appliquer diverses forces au colis grâce à des actionneurs pneumatiques, des ressorts ou encore des électro-aimants.

Les premiers tests de livraison par drone

La compagnie a déjà testé son système de livraison dans des conditions réelles à Cambridgeshire en Angleterre. Mais alors que les premiers essais étaient à l’origine prévus dans des conditions très restrictives (seuls deux clients étaient candidats à l’essai), Amazon a déclaré vouloir élargir les critères pour pouvoir faire des tests à plus grande échelle.

Alphabet (Google) et 7 Eleven réfléchissent également à concevoir leur propre système de livraison par drone ; qui sait, peut-être vivrons nous bientôt dans un monde où les facteurs auront des ailes.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux