13 409 personnes connectées

Grand homme du cinéma mondial, James Cameron s’est accompagné d’acteurs fétiches pour se propulser au sommet

Après le tournage du film Titanic, Kate Winslet (alias Rose dans le film) affirma qu’il faudrait la payer très cher pour envisager de travailler de nouveau avec James Cameron ! Bien que l’actrice et son partenaire Leonardo DiCaprio n’aient pas collaboré de nouveau avec le réalisateur depuis Titanic, la carrière de Cameron a été accompagnée d’autres stars du grand écran. En effet, à l’instar de ses collègues réalisateurs Quentin Tarantino ou Martin Scorsese, Cameron a lui aussi ses acteurs fétiches. Qui sont-ils ? SooGeek répond tout de suite !

Parmi les heureux élus, on trouve Bill Paxton, un acteur avec qui James Cameron collabore depuis plus de 20 ans. L’acteur originaire du Texas, débute sa carrière dans le courant des années 70 en travaillant en tant que décorateur pour les films du réalisateur Roger Corman. C’est en travaillant pour ce dernier que Paxton rencontre James Cameron qui, tout comme lui, est décorateur de plateau. De cette rencontre naît une profonde amitié qui perdure encore de nos jours. C’est au début des années 80 que Bill, devenu acteur et James réalisateur, amorcent leur collaboration avec le film Terminator. Paxton y fera d’ailleurs une apparition courte mais néanmoins remarquée. Ces débuts sur grand écran marquent une longue et fructueuse coopération. Spécialisé dans les seconds rôles musclés, Bill Paxton apparaît dans de nombreux films tels qu’Aliens, le retour, Commando ou encore Aux frontières de l’aube réalisé par Kathryn Bigelow (future épouse de James Cameron). C’est en 1994 pour le film True Lies que le duo se retrouve, mais aussi en 1996 pour le film aux 11 Oscars, Titanic, dans lequel Paxton interprète le rôle d’un explorateur de fonds marins. Dans la continuité de ce dernier film, Cameron réalisera un documentaire sur l’épave, Ghosts of the Abyss sorti en 2003, dans lequel Bill Paxton apparaît de nouveau. Depuis l’acteur a enchaîné les réalisations, les films, ainsi que les séries en attendant le prochain appel de son ami.

Bill-Paxton

Second acteur fétiche de Cameron : Michael Biehn, avec qui la collaboration débute également plus de 20 ans auparavant. L’acteur natif d’Alabama a mis fin à ses études à l’âge de 16 ans, déterminé à percer dans le monde du cinéma. Biehn débute par de petits rôles dans divers téléfilms et séries et parvient notamment à faire une apparition dans Grease (si si, le footballeur qui se prend une beigne par John Travolta, c’est lui !).

 

C’est en 1981 que Paxton obtient son premier rôle titre pour le film Fanatique d’Edward Bianchi. Mais c’est surtout sa rencontre avec le réalisateur James Cameron qui lance sa carrière. En effet, au milieu des années 1980, le réalisateur alors en plein dans sa période “films d’action” lui offre le rôle de Kyle Reese dans son cultissime Terminator. Il fera de nouveau appel à lui pour ses productions Aliens, le retour et Abyss. Le réalisateur songera même à le faire participer à Titanic et Avatar avant de se rétracter. Si récemment Michael Biehn n’a pas contribué aux projets de James Cameron, il poursuit sa carrière en collaborant avec des réalisateurs de renommée mondiale tels que Robert Rodriguez. Il réalise également lui-même plusieurs longs métrages.

Michael-Biehn

On compte aussi et bien évidemment notre célèbre Schwarzy parmi les chouchous de James Cameron. C’est son physique d’athlète qui lui ouvre les portes du cinéma (vous n’êtes pas sans savoir qu’avant d’être acteur, et gouverneur de l’Etat de Californie, Arnold Schwarzenegger était un culturiste autrichien). C’est à l’âge de 23 ans que Schwarzy débute sa carrière d’acteur en jouant le premier rôle du très musclé Hercule à New York sous le pseudonyme d’Arnold Strong (oui parce qu’essayer d’écrire son nom sans modèle vous allez vite comprendre !). Mais il ne connaît véritablement le succès qu’en 1982 avec la sortie en salle de Conan le Barbare, de John Milius dans lequel il incarne Conan le cimmérien. Il est ensuite définitivement propulsé star des films d’action en interprétant l’inoubliable androïde tueur dans Terminator de James Cameron. Il faut savoir qu’à l’origine, il était pressenti pour le rôle de Kyle Reese (incarné par Michael Biehn)… Cameron lui attribue finalement le rôle principal.

 

Par la suite, Arnold Schwarzenegger enchaîne les gros succès comme Total Recall ou Predator. En 1991, il retrouve son mentor James Cameron pour la suite des aventures du Terminator, Terminator 2, ainsi que pour True Lies en 1994 où il joue de nouveau aux côtés de Bill Paxton. La fin des années 90 et le début des années 2000 marquent une pause dans sa carrière d’acteur, puisque Schwarzy décide de se consacrer à sa carrière politique. Néanmoins en 2003, avant son élection, l’ancien culturiste reprendra son rôle de Terminator dans Terminator 3 : Le Soulèvement des machines. On le retrouvera également en 2015 dans Terminator : Genisys ; mettant cette fois sa carrière politique entre parenthèses. Ces deux opus ne seront cependant pas réalisés par James Cameron mais par Jonathan Most (Terminator 3) et Alan Taylor (Terminator : Genisys).

Arnold-Schwarzenegger-terminator

Son dernier acteur fétiche, mais pas des moindres, se trouve en la personne de Lance Henriksen. Fils de marin, l’acteur aujourd’hui âgé de 75 ans a passé son enfance dans les îles Fidji ainsi qu’en Malaisie. Cette jeunesse aventureuse le mènera en échec scolaire. Renvoyé de son école, c’est à l’âge de 12 ans que Lance s’émancipe. Après une adolescence mouvementée, le jeune homme intègre l’Actor Studio et décroche son premier rôle dans la comédie Three Plays of the Sea d’Eugène O’Neill. Il enchaînera par la suite plusieurs apparitions dans des films tels que Network (1976) ou encore Le Prince de New York en 1981. C’est 3 ans plus tard que Lance fait la rencontre de James Cameron, qui lui offrira le rôle de l’inspecteur Hal Vukovich dans son premier gros succès : Terminator.

 

Désormais, son visage bruiné ne passe plus inaperçu… Fort de son succès, Cameron décide de lui confier le rôle de l’androïde Bishop pour son film Aliens, le retour (1986), un personnage qui reviendra en 1992 dans Alien 3 ainsi qu’en 2004 pour le film dérivé, Alien vs. Predator. Habitué au registre horrifique, Henriksen contribuera également au film Aux Frontières de l’aube , Powder ou encore Scream 3. A côté de sa collaboration avec James Cameron, Lance Henriksen tente d’élargir son répertoire en participant aux tournages de Jennifer aux côtés d’Andy Garcia, de Color of Night avec Bruce Willis mais aussi en incarnant le personnage star de la série Millenium  qui lui vaudra trois nominations aux Golden Globes. Depuis son rôle de Bishop dans les opus d’Alien, l’acteur n’a pas travaillé à nouveau avec James Cameron. Néanmoins, les années 2000 marqueront un tournant dans la carrière du comédien qui enchainera alors les seconds rôles dans des films de genre horreur tels que Hellraiser et Alone in the Dark 2 sorti en 2009.

Lance-Henriksen

Si  certains de ces noms ne vous disent rien, vous avez déjà forcément aperçu le visage amical de Bill Paxton ou celui plus “dark” de Lance Henriksen dans les films stars de James Cameron. Il est surprenant de constater que les castings fétiches du réalisateur des très romantiques Titanic et Avatar, puissent être aussi masculins. Mais rappelez-vous, avec Alien et Terminator, entre autres, Cameron a été également l’un des réalisateurs les plus emblématiques du genre action dans les années 80. Pas si surprenant finalement ! Parmi ces quatre acteurs, lequel est selon vous le plus mémorable ?