12 280 personnes connectées

Ce dispositif est une révolution médicale : après la mort d’un individu, il maintient son cœur en vie hors du corps

Un grand pas en avant dans le monde de la médecine : une nouvelle technologie permet de maintenir un cœur plus longtemps en état stable hors du corps. Une avancée extraordinaire qui a déjà fait ses preuves en sauvant des vies.

Le coeur est un muscle qui, en pompant le sang, envoie l’oxygène dans tout le corps. S’il s’arrête, les organes cessent de fonctionner rapidement et meurent. La transplantation cardiaque, qui consiste à poser le coeur d’un donneur dans le corps d’une personne malade, est une opération risquée et ayant de fortes chances d’échouer. En effet, le temps passé hors du corps est néfaste pour le coeur qui, non maintenu dans des conditions adéquates, s’arrête de battre.

surgeons-flickr-badlydrawndad

Un être humain peut décéder de deux manières : soit le coeur est touché et il arrête d’envoyer de l’oxygène, soit le cerveau est touché. Dans le premier cas, le coeur peut rarement être transplanté. En effet, l’arrêt du battement provoque une chute de température qui affecte tout le corps. L’organe s’arrêtant naturellement ne peut presque jamais repartir. Quand le cerveau est touché, le coeur peut être refroidi médicalement pour la transplantation. Cependant, il faut être rapide et maintenir l’organe en état.

 

Un coeur continuant de battre grâce au dispositif de TransMedics

gifCoeur

TransMedics est une société de dispositifs médicaux qui a mis au point l’Organ Care System™ HEART, une sorte de “chambre” pour le coeur hors de l’organisme. Cette boîte stérile maintient l’organe à une température et une humidité appropriées à son bon fonctionnement, proches de celles du corps humain. De plus, un tube lui est relié, envoyant les sels minéraux et le sang nécessaires à son maintien. Le coeur reste donc disponible et en état pour une transplantation. Ainsi, les chirurgiens ont plus de temps pour opérer, puisque l’organe est conservé dans des conditions stables plus longtemps. Cette technique peut certainement être utilisée pour sauvegarder des poumons, reins et foies.

A l’hôpital St Vincent en Australie, des chirurgiens ont relié le coeur d’un donneur au dispositif dans les 20 minutes après le décès. Le coeur s’est remis à battre après avoir reçu du sang oxygéné et des électrolytes.

Capture-d’écran-2015-09-03-à-11.17.07

Stephen Large, chirurgien au Royaume-Uni, a utilisé ce nouveau dispositif dans le cadre de 8 transplantations cardiaques. “Ce dispositif est absolument nécessaire. Le coeur a besoin d’une conséquente quantité de sang pour rester fonctionnel.”

15 personnes en Europe et en Australie ont été sauvées grâce à cette machine et à la dextérité de leurs chirurgiens. Aux Etats-Unis, 2400 personnes sont transplantées du coeur chaque année. Les statistiques indiquent que ce dispositif permettrait de sauvegarder entre 15 et 30 % des coeurs pouvant être transplantés, un pourcentage non négligeable qui sauvera des vies. 

electrocardiogram

Cet appareil maintenant le coeur en vie hors du corps humain est absolument extraordinaire. La technologie médicale fait un grand pas en avant. Êtes-vous surpris par une telle avancée ou saviez-vous que la création d’un tel dispositif était possible ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux