Vadim Sadovski / Shutterstock.com

Toutes les planètes portent le nom de puissants dieux et déesses grecs et romains, tandis que leurs lunes sont affublées de noms de personnages mythologiques liés à ces divinités. Les étoiles possèdent quant à elles des noms sympathiques comme « Sirius » ou « Bételgeuse ». Mais pourquoi cela ne s’applique-t-il pas à notre étoile et à notre satellite ?

Un parti pris qui souligne leur importance

Fondée en juillet 1919, l’Union astronomique internationale (UAI) vient de fêter son premier siècle d’existence. À l’origine du déclassement de Pluton en 2006, qui n’est désormais plus considérée comme une planète « majeure » du Système solaire, cette organisation est également chargée de désigner les noms officiels des planètes majeures (Mercure, Vénus, Terre, Mars, etc.), mineures et naines ainsi que ceux des étoiles et des comètes que les astronomes découvrent.

Alors pourquoi diable l’astre au cœur de notre Système solaire et le satellite de notre chère planète bleue n’ont-ils pas eu droit à un tel « traitement de faveur » de la part de l’UAI ? La réponse est en réalité très simple : l’organisation chargée de coordonner les travaux des astronomes à travers le monde estime que la présence d’une majuscule au début de chacun de ces mots et l’utilisation d’un déterminant défini suffisent à les différencier des autres soleils et lunes que l’on peut trouver au sein de l’Univers.

Des raisons historiques

De son côté, la NASA évoque une raison encore plus évidente : avant que Galilée ne découvre l’existence de lunes en orbite autour de Jupiter en 1610, nous ignorions tout simplement que d’autres corps célestes de ce type existaient dans l’Univers. C’est précisément pour cette raison que les autres satellites naturels découverts depuis ont tous reçu des noms comme Europe, Callisto ou Ganymède, permettant de les différencier de notre lune.

Pour Britt Scharringhausen, directrice du département de physique et d’astronomie du Beloit College (États-Unis), ce parti pris n’est pas un signe de mépris de la part des astronomes, bien au contraire. « Il peut sembler étrange que des corps célestes aussi essentiels ne disposent pas d’un nom unique, mais quand on y pense cela ne fait que renforcer leur importance. Notre lune est « La Lune ». Elle n’a donc pas besoin d’autre nom. »

Nous appelons notre soleil et notre lune ainsi pour la même raison qu’un trentenaire appelle encore ses parents « papa » et « maman ». Loin de minimiser leur importance, cela souligne au contraire le rôle fondamental qu’ils jouent dans nos vies.

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Michel FirstYogui Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Yogui
Invité
Yogui

Notre soleil et notre lune ne porte pas de nom???? Si, notre ETOILE s’appelle le soleil et notre SATELLITE s’appelle la lune. « Soleil » et « lune »ne sont pas des termes astronomiques mais bien des noms de corps célestes de notre système solaire utilisés à tord pour désigner des étoiles et des… Lire la suite »

Michel First
Invité
Michel First

Je voulait faire un post mais je constate qu’il a déja été fait.D’accord avec vous Yogui. On veut encore nous manipuler.