N’ayant pas les moyens de s’offrir la robe de ses rêves, cette mariée a passé 8 mois à la crocheter elle-même

L’organisation d’un mariage n’est jamais de tout repos. Invités, placements, repas, date, etc. Mais pour Abbey Ramirez-Bodley, le principal obstacle était sa robe de mariée. Entre les prix exubérants des magasins et un choix limité pour son budget, la jeune femme a pris la décision de la créer elle-même, et le résultat est somptueux.

Tandis qu’Abbey Ramirez-Bodley préparait passionnément son mariage, le moment fatidique du choix de la robe ne fut pas sans peine. Désirant un vêtement aux allures vintage, les seuls disponibles étaient bien trop chers pour le budget de la jeune femme. En effet, les moins travaillées coûtaient près de 1000 dollars.

01-robecrochet-abbeyramirezbodley

Loin de se laisser décourager, Abbey a pris la décision de broder elle-même sa robe de mariée. A l’aide de sa tante qui lui apprenait le crochet depuis ses 7 ans, la jeune femme a seulement dépensé quelques sous dans l’achat d’une base verte et dans le tissu. Il a fallu près de 8 mois aux deux femmes pour mettre au point cette somptueuse robe. Abbey et sa famille sont très fières du résultat, et la jeune mariée est profondément ravie d’avoir pu créer une telle oeuvre de ses mains.

02-robecrochet-abbeyramirezbodley 03-robecrochet-abbeyramirezbodley 04-robecrochet-abbeyramirezbodley 05-robecrochet-abbeyramirezbodley 06-robecrochet-abbeyramirezbodley 07-robecrochet-abbeyramirezbodley 08-robecrochet-abbeyramirezbodley 09-robecrochet-abbeyramirezbodley 10-robecrochet-abbeyramirezbodley

La robe d’Abbey, en plus d’être unique, est une véritable oeuvre d’art. La jeune femme n’a pas baissé les bras devant les aléas de l’organisation de son mariage et elle a bien fait. Cette histoire nous rappelle que le travail paye toujours. Si ce genre de sujet vous intéresse, découvrez Abigail qui est la 11e femme à perpétuer la tradition familiale en portant cette robe de mariée vieille de 120 ans. Qu’auriez-vous fait à la place d’Abbey ? Auriez-vous pris les choses en main vous-même ou vous seriez-vous convaincu que vos exigences étaient trop hautes ?

 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux